Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 66 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Les auteurs : Grecs, Romains et période Médiévale
Dans cette partie du feuilleton sur l'histoire de la pensée économique sont présentés les auteurs grecs et romains, ainsi que les intellectuels scolastiques de la période médiévale.
Rattaché à Articles
Les auteurs : La Renaissance en Europe
Dans cette partie du feuilleton sur l'histoire de la pensée économique sont présentés les auteurs espagnols, français, anglais et de langue allemande de la Renaissance ayant écrit sur le sujet, ainsi que des extraits de leurs ouvrages.
Rattaché à Articles
Les auteurs : les Classiques II
Cet article présente trois économistes classiques de la période de la fin du XVIIIe siècle et les années 1870 : Robert Malthus, Jean-Baptiste Say et John Stuart Mill.
Rattaché à Articles
Les auteurs : pionniers et acteurs de la révolution marginaliste
Cet article du feuilleton de l'histoire de la pensée économique présente les différentes générations d'auteurs de la "Révolution marginaliste", des pionniers de la première moitié du XIXe siècle aux auteurs de la deuxième génération du marginalisme.
Rattaché à Articles
Les auteurs : Quesnay et les physiocrates
Cet article présente les auteurs de l'école physiocratique, en commençant par son fondateur François Quesnay, ainsi que ses principaux disciples, et le cas plus particulier de Turgot.
Rattaché à Articles
Les auteurs : Smith et Ricardo, les classiques
Les économistes "classiques" sont souvent tenus pour les véritables fondateurs de la science économique, en raison de leur recherche de "lois naturelles" gouvernant le fonctionnement de l'économie capitaliste. Cet article présente deux de ces économistes classiques : Smith et Ricardo.
Rattaché à Articles
Les Classiques I : A. Smith et D. Ricardo
Le quatrième chapitre du feuilleton de l'histoire de la pensée économique est consacré aux idées développées par les économistes classiques anglais, Adam Smith et David Ricardo, entre le dernier quart du XVIIIe siècle et les années 1820, période de la naissance du capitalisme sous la forme industrielle.
Rattaché à Ressources / Grands dossiers / La pensée économique
Les Classiques II : T.R. Malthus, J.B. Say, J.S. Mill
Le cinquième chapitre du feuilleton de l'histoire de la pensée économique est consacré à la pensée classique entre la fin du XVIIIe siècle et les années 1870, période de "révolution industrielle" : Robert Malthus et John Stuart Mill chez les britanniques, Jean-Baptiste Say du côté français.
Rattaché à Ressources / Grands dossiers / La pensée économique
Les concepts de la Renaissance : Les grands thèmes
Entre le XVIe et le milieu du XVIIIe siècle, les idées économiques se transforment avec des colorations nationales très marquées. Il n'existe donc pas de véritable "école mercantiliste", ou de "système économique mercantiliste". Il est toutefois possible de dégager un fond commun d'idées, un certain nombre de grands thèmes "mercantilistes", qui reviennent de façon plus ou moins récurrente chez la plupart des auteurs, du XVIe au milieu du XVIIe siècle. En revanche, du milieu du XVIIe jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, les contributions de William Petty, de Boisguilbert et de Richard Cantillon, s'accordent mal avec la notion de "mercantilisme", tant du point de leurs apports analytiques que du point de vue de leurs propositions de politique économique.
Rattaché à Articles
Les évolutions de la macroéconomie depuis les années 1980
La macroéconomie a été marquée par des évolutions importantes depuis la "critique de Lucas" adressée à la macroéconomie keynésienne. Dans cette conférence, l'économiste Xavier Ragot retrace ses principales avancées depuis les années 1980 et ses développements récents, visant à dépasser les limites des modèles néokeynésiens standards d'avant la crise de 2008. C'est par un retour au cœur de la pensée keynésienne que la théorie macroéconomique pourra, selon lui, connaître de nouvelles avancées et mieux rendre compte de la réalité des économies développées post-crise. Cette thèse est défendue dans un article de Xavier Ragot que nous vous proposons en complément de la conférence.
Rattaché à Articles