Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 108 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Quelle réforme fiscale ?
Cet article, écrit par l'économiste Henri Sterdyniak et issu du Repères "L'économie française 2015", aborde la question de la réforme fiscale en France. Mettant en garde contre l'idée d'une "réforme miracle", l'auteur s'interroge sur les marges de manœuvre dont dispose le gouvernement et questionne l'efficacité des mesures "simplificatrices" proposées par le patronat.
Rattaché à Articles
Quels effets attendre de la transformation du CICE
À partir de 2019, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), mis en place en 2012, est remplacé par un allègement de cotisations sociales employeurs. Le dispositif visera alors plus directement la baisse du coût du travail des moins qualifiés afin de réduire le chômage. Cet article, issu du Repères "L'économie française 2020", évalue l'impact sur le PIB et l'emploi de cette transformation. À l'horizon de 2023, les effets seraient positifs sur l'emploi (+ 40 000 à 50 000 emplois) et nuls ou légèrement négatifs sur l'activité. Ces estimations ne tiennent pas compte de la récession due à la crise sanitaire de 2020.
Rattaché à Articles
Quels effets de la baisse du prix du pétrole sur l'économie française ?
La baisse spectaculaire du prix du prix du pétrole depuis l'été 2014 est un "choc positif" à court terme pour la croissance des pays importateurs de pétrole, mais elle constitue un frein à la mise en oeuvre de la transition énergétique. Dans cet article issu du Repères "L'économie française 2016", Bruno Découdré et Aurélien Saussay étudient l'impact d'une baisse de 20% du prix du baril de pétrole pendant cinq ans sur l'économie française, au niveau macroéconomique et sectoriel.
Rattaché à Articles
Réforme fiscale 2007 : un pas de côté
Réduction de l'impôt sur le revenu, bouclier fiscal, revalorisation de la prime pour l'emploi... Les mesures de réforme fiscale annoncées en 2005 modifient plusieurs aspects importants du système français. Permettent-elles d'atteindre de rendre notre un système fiscal plus juste, plus simple, plus incitatif à l'emploi ? L'équité a-t-elle été sacrifiée aux nécessités de l'attractivité ? Qui sont les gagnants de la réforme ?
Rattaché à Articles
Réformer le système de retraite : pourquoi, comment ?
Le système de retraite français par répartition a connu de nombreuses réformes qui ont eu un impact positif sur son équilibre financier. La nouvelle réforme annoncée pour 2019 vise cette fois à unifier les régimes de retraite de base en remplaçant le système actuel à prestations définies par un système de pension à points. Après un retour sur l'histoire et les réformes passées des régimes de retraites en France, les auteurs de cet article, issu du Repères "L'économie française 2019", passent en revue les difficultés auxquelles se heurtera la mise en place de ce régime universel, où chaque euro cotisé doit garantir les mêmes droits à la retraite. Ils plaident pour l'organisation d'une période de transition entre l'ancien et le nouveau système de retraite.
Rattaché à Articles
Repenser les minima sociaux
Faut-il fusionner les minima sociaux (RMI, API, ASS) en une seule allocation ? Comment repenser l'assistance pour diminuer la pauvreté en période de chômage de masse ? Hélène Périvier répond à ces questions dans cet article extrait de l'édition 2007 du Repères "L'économie française".
Rattaché à Articles
Retraite : une réforme ambiguë
La baisse des taux de remplacement induite par les réformes des années 1990 n'est pas remise en cause. La réforme ne donne guère de garanties sur le niveau futur des pensions. Le régime de la fonction publique est aligné en partie sur celui du privé. Le gouvernement a refusé d'annoncer des hausses importantes de cotisations ; aussi, le financement dépend du report effectif de l'âge de fin d'activité. Par ailleurs, les possibilités d'épargne retraite sont étendues. L'avenir de notre système de retraite est-il assuré ?
Rattaché à Articles
Retraites, les rendez-vous de 2008
Quelles mesures doit-on prendre pour sauver notre système de retraite par répartition ? La mise en œuvre de la réforme Fillon de 2003 (allongement de la durée de cotisation impliquant un report de l'âge de départ à la retraite, dispositif carrières longues, etc.) nécessitera d'éclaircir quatre points en 2008 : comment garantir un emploi aux seniors ? comment garantir le niveau des retraites ? comment assurer le financement du système ? comment améliorer l'équité et la gouvernance du système de retraite ?
Rattaché à Articles
Retraites, sous le regard des marchés
Dans une situation de fort déséquilibre des finances publiques, le gouvernement a choisi une stratégie d’augmentation de l’âge requis pour le départ à la retraite, qui rompt avec le compromis de 2003 et qui risque de frapper lourdement certaines catégories de salariés. Certes le déficit des régimes des retraites est important, mais il s’explique essentiellement par la crise. La solution aux déficits publics des pays européens ne doit-elle pas être recherchée dans une nouvelle stratégie de croissance et une nouvelle politique industrielle en Europe, dans la lutte contre l’avidité et l’instabilité de la finance, plutôt que dans la réduction des dépenses sociales ?
Rattaché à Articles
Simulation et première évaluation de la loi de défiscalisation des heures supplémentaires
Au cours de la crise, le rôle d'amortisseur joué par la durée du travail en France a été à la fois moins puissant que dans les autres pays développés, mais aussi moins important que durant les récessions précédentes. Cette différence de comportement peut être liée à la mise en place de la mesure de défiscalisation des heures supplémentaires et son exonération de cotisations sociales en vigueur en France depuis le 1er octobre 2007. Dans un contexte de grave crise économique, la question est donc de savoir si cette incitation à travailler plus n'a pas nui à l'emploi, et notamment à l'emploi intérimaire.
Rattaché à Articles