Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les économistes et la croissance verte. CEDD. Juin 2012.

Les économistes et la croissance verte. CEDD. Juin 2012.

Publié le 02/07/2012
Malgré les progrès réalisés pour mieux mesurer la croissance et le progrès social suite au rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi, la crise économique a affaibli la conscience de l'urgence d'agir contre la dégradation de notre planète et celle de la nécessité de préparer notre pays à un monde où la rareté des ressources naturelles, fossiles et minérales sera déterminante pour notre modèle de croissance. Dans cette perspective, le Conseil a actualisé son diagnostic sur la priorité et les moyens à accorder à la soutenabilité de la croissance dans notre stratégie économique pour les prochaines années.

Alors que se tient le forum de la société civile à Rio (Rio+20), une vingtaine d'économistes membres du Conseil économique pour le développement durable (CEDD) proposent leurs contributions sur les enjeux de la sortie de crise et les moteurs de la relance. L'ensemble de ces "paroles d'économistes" rappelle, de manière très concrète, la priorité à accorder à une stratégie de transition économique durable dans un monde où les ressources naturelles, fossiles et minérales, se raréfient.

Le Conseil économique pour le développement durable (CEDD) a pour mission d'éclairer, par la confrontation des analyses économiques, l'élaboration et l'évaluation des politiques dans les domaines de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Il est composé d'économistes indépendants, du monde académique ou de l'expertise publique et privée.

Cette publication du CEDD constitue un document très riche pour notre enseignement, avec des contributions sur les modèles économiques de croissance (Katheline Schubert), les clivages idéologiques face à la problématique du développement durable (Alain Trannoy), l'intérêt du calcul économique pour éclairer la décision publique en matière de dépenses collectives (Luc Baumstark), la fiscalité verte (Alain Quinet), les effets d'un prix du pétrole élevé et volatil (Pierre Joly), les marchés du carbone, etc.

Présentation

Malgré les progrès réalisés pour mieux mesurer la croissance et le progrès social suite au rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi, la crise économique a affaibli la conscience de l'urgence d'agir contre la dégradation de notre planète et celle de la nécessité de préparer notre pays à un monde où la rareté des ressources naturelles, fossiles et minérales sera déterminante pour notre modèle de croissance. Dans cette perspective, le Conseil a actualisé son diagnostic sur la priorité et les moyens à accorder à la soutenabilité de la croissance dans notre stratégie économique pour les prochaines années.

Comment redonner aux enjeux de long terme leur place en situation de crise ? Qu'a-t-on appris sur les conditions de mise en œuvre des politiques de développement durable ? Comment concilier l'ambition de l'action dans le domaine de l'environnement avec les exigences de restauration de nos comptes publics et de notre compétitivité ? Comment établir une croissance soutenable ?

20 économistes, membres du Conseil économique pour le développement durable, nous livrent leurs réflexions en s'appuyant sur leur expérience et sur le développement récent de l'analyse économique. Ces contributions sont regroupées par thématiques ou questionnements :

- Enjeux de long terme et crise économique ;

- Transition énergétique et climat ;

- Evaluation des choix ;

- Incitation et financement ;

- Soutenabilité et développement ;

- Environnement et compétitivité des entreprises.