Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Bilan démographique 2017. Insee. Janvier 2018.

Bilan démographique 2017. Insee. Janvier 2018.

Publié le 19/01/2018
Plus de 67 millions d'habitants en France au 1ᵉʳ janvier 2018

L'Insee publie son bilan démographique annuel pour la France. Celui-ci est complété par une étude sur les formes d'union (mariage, PACS, union libre), leurs facteurs explicatifs (caractéristiques sociodémographiques) et les spécificités géographiques des unions.

"Bilan démographique 2017", Insee Première, n°1683, 16 janvier 2018.

Version imprimable.

Résumé

Au 1ᵉʳ janvier 2018, la France compte 67,2 millions d'habitants. Au cours de l'année 2017, la population a augmenté de 233000 personnes, soit une hausse de 0,3%. Comme les années précédentes, cette progression est principalement due au solde naturel, différence entre les nombres de naissances et de décès, bien que ce solde soit historiquement bas.

En 2017, 767000 bébés sont nés en France, soit 17000 de moins qu'en 2016. Il s'agit de la troisième année consécutive de baisse. L'indicateur conjoncturel de fécondité est également en recul pour la troisième année et s'établit à 1,88 enfant par femme en 2017 (contre 1,92 en 2016). Il reste néanmoins le plus élevé d'Europe.

En 2017, 603000 personnes sont décédées, soit 9000 de plus qu'en 2016. L'espérance de vie à la naissance reste stable pour les femmes et progresse pour les hommes. Elle s'établit à 85,3 ans pour les femmes et 79,5 ans pour les hommes. L'écart entre les femmes et les hommes continue donc de se réduire.

En 2017, 228000 mariages ont été célébrés, dont 7000 entre personnes de même sexe. Le nombre de Pacs continue d'augmenter en 2016 et atteint 192000.

Sommaire

  • Un solde naturel historiquement bas
  • Le nombre de naissances continue de baisser
  • 1,88 enfant par femme en 2017 : la fécondité baisse
  • Le nombre de décès augmente
  • L'écart d'espérance de vie entre les femmes et les hommes continue de se réduire
  • Quatre Pacs conclus pour cinq mariages célébrés

 

"Les Pacs à l'Ouest, les mariages à l'Est : une répartition des types d'unions différente selon les territoires", Insee Première, n°1682, 16 janvier 2018.

Version imprimable.

Résumé

En 2016, en France, 7% des personnes vivant en couple sont pacsées. Cette forme d'union est bien moins fréquente que le mariage, largement prédominant, et l'union libre. Le type d'union varie fortement avec l'âge des conjoints, leur niveau de diplôme, leur nombre d'enfants, le fait d'être immigré. Il varie aussi avec le département de résidence. Ainsi, le Pacs est plus présent dans les départements du Sud-Ouest et sur la façade atlantique. Le mariage reste plus fréquent sur la moitié est du territoire. Des différences existent aussi entre les grandes villes : l'union libre et le Pacs sont plus fréquents dans les métropoles estudiantines. Les jeunes de moins de 30 ans contractualisent plus souvent leur union par un mariage dans les départements franciliens hors Paris, de l'est de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la bordure orientale du littoral méditerranéen.

Sommaire

  • Parmi l'ensemble des couples cohabitants en 2016, 7% sont pacsés
  • Le Pacs : surtout autour de 30 ans, sans devancer pour autant le mariage et l'union libre
  • Le mariage : la forme d'union la plus fréquente à partir de 30 ans
  • Les personnes pacsées : plus diplômées et moins souvent immigrées que les mariées
  • Les Pacs dans le sud-ouest et l'ouest de la France, les mariages à l'Est
  • Au-delà de leurs caractéristiques sociodémographiques, des différences entre départements subsistent
  • Pacs et union libre : plus fréquents dans les grandes villes estudiantines qu'ailleurs
  • Avant 30 ans, une contractualisation plus fréquente pour les parents et les propriétaires de leur logement
  • Les jeunes d'Île-de-France et de la frange est du territoire, plus disposés au mariage que les autres jeunes
  • Encadré : Les facteurs explicatifs du type d'union

Répartition des personnes vivant en couple cohabitant selon le type d'union, par âge

graphique forme d'union des couples selon l'âge

Source : Insee Première n°1682, janvier 2018

Pour aller plus loin :

D. Breton, M. Barbieri, H. d'Albis, M. Mazuy, "L'évolution démographique récente de la France : de forts contrastes départementaux", INED, Population, coll. Conjoncture démographique, 72(4), 2017.