Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Comment les Français perçoivent-ils l'égalité des chances ? OFCE. Janvier 2016.

Comment les Français perçoivent-ils l'égalité des chances ? OFCE. Janvier 2016.

Publié le 28/01/2016


par Michel Forsé (CNRS) et Maxime Parodi (OFCE).

Résumé

Les Français croient-ils à l'égalité des chances ? L'enquête Dynegal a posé la question en 2013 à un échantillon représentatif de 4000 individus et leurs réponses sont très partagées. Ce sont les classes moyennes qui se montrent un peu plus convaincues que les autres par l'idée que l'école donne à chacun sa chance et que la réussite dans la vie ne dépend pas de l'origine sociale. Ce résultat va dans le sens d'une thèse de Simmel faisant de la classe moyenne le lieu de la mobilité sociale.
L'enquête permet également de s'interroger sur le lien entre la croyance en l'égalité des chances et les attentes sociales en termes de reconnaissance des mérites et d'égalité des résultats. Comme on pouvait s'y attendre, moins on croit à l'égalité des chances, moins on défend la reconnaissance des mérites, et plus on demande d'égalité des résultats. En revanche, les Français parfaitement convaincus que tout le monde a les mêmes chances de réussir défendent non seulement la reconnaissance des mérites, mais aussi l'égalité des places. Ce résultat inattendu met en lumière, en fait, un risque inhérent à une société pensée comme totalement méritocratique : le risque de déconsidérer absolument les perdants et de ne pas leur trouver de places au sein de la société.

Sommaire

1. L'égalité des chances, une croyance de classe moyenne ?
2. Une hypothèse simmelienne
3. Égalité des chances et égalité des places