Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / En 2015, la hausse du pouvoir d'achat dope la consommation des ménages. Insee. Juin 2016.

En 2015, la hausse du pouvoir d'achat dope la consommation des ménages. Insee. Juin 2016.

Publié le 14/06/2016

Insee Première n°1601, juin 2016.

Version pdf à télécharger.

Résumé

En 2015, les ménages bénéficient d'une accélération de leur pouvoir d'achat : leur revenu disponible brut augmente plus fortement qu'en 2014 dans un contexte de reflux des prix. Ils répercutent essentiellement ces gains de pouvoir d'achat sur leur dépense de consommation, qui progresse de 1,5% après +0,7% en 2014. Leur taux d'épargne augmente peu (+ 0,1 point, comme en 2014).

Ce sont les achats d'automobiles qui contribuent le plus à la hausse de la dépense ; ils rebondissent nettement après plusieurs années difficiles. Les dépenses liées au logement se redressent également du fait de la hausse du budget chauffage, après une année 2014 particulièrement douce. Par ailleurs, la consommation alimentaire accélère. En revanche, les dépenses en services de télécommunications et produits technologiques se contractent. Celles de loisirs progressent au même rythme qu'en 2014.

Sommaire

  • En 2015, la dépense de consommation des ménages contribue à nouveau fortement à la croissance de l'économie
  • Fort dynamisme des achats de voitures
  • Rebond des dépenses liées au logement
  • Nouveau ralentissement de la consommation liée à l'économie de l'information
  • Les dépenses de culture et loisirs maintiennent leur rythme de croissance
  • La consommation en assurances se replie
  • La consommation alimentaire accélère

Encadré :

  • Origines des écarts entre le déflateur de la dépense de consommation et l'indice des prix à la consommation