Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / L'effet d'une réforme administrative sur les statistiques du chômage. OFCE. Février 2016.

L'effet d'une réforme administrative sur les statistiques du chômage. OFCE. Février 2016.

Publié le 25/02/2016

"La suppression de la Dispense de recherche d'emploi : quand les gouvernements augmentent volontairement le décompte des chômeurs !", Blog de l'OFCE, Billet du 24 février 2016.

par Gérard Cornilleau et Bruno Ducoudré.

Résumé

Entre le dernier trimestre de 2008 et le troisième trimestre de 2015, le chômage, mesuré au sens du BIT, a augmenté de 962000 personnes en passant de 2 millions à 2,9 en France métropolitaine, soit une hausse de l'ordre de 48 % (+2,8 points de taux de chômage). Le chômage des seniors de 55 ans et plus a plus que doublé, passant de 122000 à 303000 personnes entre 2008 et 2014 (+3 points de taux de chômage). Le nombre de demandeurs d'emplois de 55 ans et plus enregistré par Pôle emploi en catégorie A a quant à lui augmenté de 372000 entre les fins décembre 2008 et 2014, ce qui correspond à un quadruplement des seniors demandeurs d'emploi.
Peu concernés par le chômage avant la crise, les seniors auraient donc connu une forte dégradation de leurs situations absolue et relative. Ce constat doit cependant être nuancé car au cours de la même période une réforme administrative est venue perturber la mesure du chômage des seniors : la suppression de la "Dispense de recherche d'emploi" (DRE), jugée incitative à une sortie prématurée de l'activité. Les auteurs se proposent d'évaluer l'effet de cette réforme administrative sur le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A et sur le taux de chômage au sens du BIT.