Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les programmes de QE créent-ils des bulles ? OFCE. Février 2016.

Les programmes de QE créent-ils des bulles ? OFCE. Février 2016.

Publié le 27/02/2016

Blog de l'OFCE, billet du 26 février 2016.

par Christophe Blot, Paul Hubert et Fabien Labondance.

Résumé

La mise en œuvre des politiques monétaires non-conventionnelles depuis 2008 par les banques centrales a-t-elle créé de nouvelles bulles qui menacent aujourd'hui la stabilité financière et la croissance mondiale ? Telle est la question qui revient régulièrement. Comme le montre Roger Farmer, force est de constater qu'il y a une forte corrélation entre les achats de titres par la Réserve fédérale – la banque centrale américaine – et l'indice boursier (S&P 500) aux Etats-Unis. Si l'argument peut sembler à première vue convaincant, les faits méritent néanmoins d'être discutés et précisés. Premièrement, il n'est pas inutile de rappeler que corrélation n'est pas causalité. Deuxièmement, l'augmentation des prix d'actifs est précisément un canal de transmission de la politique monétaire conventionnelle et de l'assouplissement quantitatif (QE). Enfin, toute augmentation des prix d'actifs ne peut être assimilée à une bulle et il convient de différencier l'évolution liée aux fondamentaux de celle purement spéculative.


Cette analyse peut être confrontée à celle de Patrick Artus (Natixis) qui pense que les politiques durables de QE sont source d'exès de liquidité, de création d'une bulle obligataire et d'instabilité financière. Quelques billets récents sur cette question :

"La question de la fin des bulles obligataires", Flash Economie n°151, 10 février 2016.

"Trois points de débat entre la BCE et les économistes", Flash Economie n°156, 12 février 2016.

"Taux d'endettement publics très élevés : le maintien de la bulle obligataire peut-il éviter une crise ?", Flash Economie n°148, 10 février 2016.

"Du bon usage des politiques monétaires très expansionnistes", Flash Economie n°159, 12 février 2016.

Voir également notre actualité du mois de janvier : Politique monétaire très expansionniste de la BCE: quels effets, quels risques? Natixis. Janvier 2016.