Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Who are the top 1% earners in Europe ? OCDE. Décembre 2015.

Who are the top 1% earners in Europe ? OCDE. Décembre 2015.

Publié le 17/12/2015

Qui sont les 1% des salariés les mieux payés en Europe ? Une étude de l'OCDE en anglais portant sur 18 pays européens.

Working Paper n°1274, OECD, 14 Dec 2015.

par Oliver Denk (OCDE, France).

Résumé

Top earners have become the subject of intense public and scholarly debate. This is the first paper that comprehensively documents the profiles of the 1% highest paid employees across 18 European countries. The data come from the largest harmonised source available, an employer-based survey that covers the labour income of 10 million employees, excluding the self-employed. The patterns that emerge are broadly common across countries. Workers in the top 1% tend to be 40 to 60 years old, be men, have tertiary education, work in finance or manufacturing, and be senior managers. The analysis also uncovers several cross-country differences. For example, top earners are younger in Eastern Europe, and they include more women in countries with higher overall female employment. The new estimates in this paper are similar to related ones based on administrative records in the few countries for which such studies exist, indicating that the sample is broadly representative of the characteristics of top earners.

Résumé en français

Les très hauts revenus sont aujourd'hui au cœur du débat public et des travaux universitaires. Ce document est le premier qui procède à une analyse complète du profil des 1% des salariés les mieux payés dans 18 pays européens. Les données proviennent de la plus grande source harmonisée qui existe, une enquête auprès des employeurs qui porte sur le revenu du travail de 10 millions de salariés, hors travailleurs indépendants. Les caractéristiques mises en évidence sont globalement similaires d'un pays à l'autre. Les employés qui font partie des 1% les mieux rémunérés se trouvent principalement parmi les personnes âgées de 40 à 60 ans, de sexe masculin, ayant fait des études supérieures, travaillant dans la finance ou l'industrie, et occupant un poste de haut dirigeant. L'analyse révèle également plusieurs différences entre pays. Par exemple, les employés à très hauts revenus sont plus jeunes en Europe de l'Est, et les femmes sont davantage représentées dans cette catégorie dans les pays où le taux d'emploi des femmes est plus élevé. Les nouvelles estimations que cette étude fournit recoupent celles basées sur des registres administratifs dans les quelques pays où de telles études existent, ce qui révèle que l'échantillon est globalement représentatif des caractéristiques des bénéficiaires de hauts revenus.