Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Grands dossiers / L'économie française

OFCE - L'Economie française

Publié le 08/04/2008
Vous trouverez ici des compléments au "Repères" sur L'Économie française publié par l'OFCE aux Éditions La Découverte. Cette rubrique vous permet aussi d'accéder à la présentation des "Repères" des années précédentes avec le texte intégral des chapitres thématiques de chaque numéro rédigés par des chercheurs de l'OFCE.

Présentation de la dernière édition de L'économie française


Chaque année, l'OFCE propose dans la collection «Repères» un bilan accessible et rigoureux de l'économie française.
L'édition 2016 présente l'état de la conjoncture, les principales tendances et les grands problèmes.
Quelles ont été les conséquences de la crise financière sur le secteur bancaire français ? Quel est l'impact du durcissement des conditions financières sur la croissance française ? Quel gain de compétitivité pour la France doit-on attendre de la baisse de l'euro ? Quels enjeux aura pour l'économie française la contribution climat-énergie ? Quels seront les effets de la baisse du prix du pétrole sur l'économie française ? Faut-il réformer les aides personnelles au logement ? La France est-elle le «mauvais élève» de l'Europe ?

Des références bibliographiques ainsi que de nombreux tableaux et graphiques complètent un ouvrage dont les précédentes éditions ont été particulièrement bien accueillies par les lecteurs, les spécialistes et la presse.

L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) est le centre de recherche en économie de Sciences Po Paris. Il est au service de l'information et du débat public sur les économies française et étrangères et effectue des recommandations de politique économique.

Cet ouvrage a été réalisé sous la direction d'Éric Heyer.

Publication en septembre 2015.


Lire l'introduction de l'édition 2016.

 


 

Derniers articles
L'économiste Eric Heyer, Directeur du Département analyse et prévision de l'OFCE, présente les enjeux et les thématiques de l'édition 2016 du Repères "L'économie française" dont il a assuré la conception et la coordination. L'édition 2016 fait le point sur l'état de la conjoncture, les principales tendances et les grands problèmes.
Cet article, écrit par les économistes Jean-Paul Pollin et Jean-Luc Gaffard et issu du Repères "L'économie française 2015", fait le point sur l'encadrement du système bancaire en 2015. L'expérience de la crise de 2008 a montré que les défaillances bancaires constituent désormais un risque systémique. Au travers d'une Union Bancaire Européenne, on tente ainsi d'en trouver des "pare-feux" efficaces pour minimiser le risque global qui pèse sur le réseau bancaire européen. Ces propositions apparaissent sous des acronymes toujours plus nombreux qu'il convient de détailler : MSU, AQR, DRRB, FRU ...
Cet article, écrit par l'économiste Guillaume Allègre et issu du Repères "L'économie française 2015", s'intéresse aux causes pour lesquelles le gouvernement ne parvient pas à trouver une solution dans l'opposition entre les taxis et les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC). L'auteur expose l'origine de la situation de monopole, explique le basculement produit par les nouvelles technologies, et explore les options pour résoudre ce conflit.
Cet article écrit par l'économiste Anne-Laure Delatte et issu du Repères "L'économie française 2015", examine les différents arguments avancés par les partisans d'une sortie de l'euro et évalue leurs conséquences économiques.
Cet article, écrit par l'économiste Henri Sterdyniak et issu du Repères "L'économie française 2015", aborde la question de la réforme fiscale en France. Mettant en garde contre l'idée d'une "réforme miracle", l'auteur s'interroge sur les marges de manœuvre dont dispose le gouvernement et questionne l'efficacité des mesures "simplificatrices" proposées par le patronat.
Cet article, écrit par l'économiste Pierre Madec et issu du Repères "L'économie française 2015", fait le point sur l'état de la politique du logement en 2015. En soulignant le déficit d'offre locative en France et le manque de construction de logements sociaux intermédiaires, l'auteur aborde le rôle des pouvoirs publics qui doivent chercher un équilibre entre incitation et réglementation.
Avant la tenue de la COP21 à Paris, les spécialistes Gissela Landa, Paul Maillet et Aurélien Saussay cherchent à évaluer l'impact économique d'une transition énergétique en France, dans cet article issu du Repères "L'économie française 2015". Après un rappel du cadre législatif européen et français de réduction des émissions de GES, les trois auteurs nous éclairent sur l'effet que pourrait avoir la transition énergétique sur la croissance, la consommation, le marché de l'emploi et l'investissement.
Cet article des économistes Eric Heyer et Bruno Ducoudré, rédigé pour le Repères "L'économie française 2015", apporte un éclairage sur le contenu et les enjeux du Pacte de responsabilité proposé par le gouvernement français en 2014. Les auteurs analysent ses effets attendus sur l'économie, en tenant compte de la situation conjoncturelle en Europe et en France, et font des propositions pour améliorer ce dispositif.
Cet article, écrit par l'économiste Françoise Milewski responsable du groupe de recherche « Genre, emploi et politiques publiques » (SciencePo/OFCE) et issu du Repères "L'économie française 2015", fait le point sur l'évolution des emplois à temps partiel depuis quarante ans et leurs principales caractéristiques (sectorielles, socio-démographiques, salariales, etc.). L'article alimente également le débat sur la flexibilité, non seulement de la durée du contrat (CDI ou CDD), mais aussi de la durée du travail.
L'économiste Eric Heyer, Directeur du Département Analyse et prévision de l'OFCE, présente les enjeux et les thématiques de l'édition 2015 du Repères "L'économie française" dont il a assuré la conception et la coordination. L'édition 2015 fait le point sur l'état de la conjoncture, les principales tendances et les grands problèmes.
Cet article, écrit par les économistes Éric Heyer et Mathieu Plane et issu du Repères "L'économie française 2014", analyse l'impact des mesures d'exonérations de cotisations sociales sur l'emploi. Celles-ci visent à abaisser le coût du travail pour inciter les entreprises à substituer du travail au capital. Les auteurs se penchent dans un premier temps sur le dispositif "Fillon" d'allègements de cotisations sociales patronales sur les bas salaires, en examinant les effets de substitution et de volume. Ils évaluent ensuite l'impact sur l'emploi du CICE, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, mis en place pour redresser la compétitivité des entreprises françaises et soutenir l'emploi, en distinguant un effet de substitution, un effet de compétitivité et un effet pouvoir d'achat.
Cet article, écrit par l'économiste Henri Sterdyniak et issu du Repères "L'économie française 2014", examine la question d'une réforme du financement de la protection sociale. En effet, la France est le pays du monde où le niveau des cotisations sociales est le plus fort. En échange, le salarié français reçoit des prestations famille et chômage relativement généreuses et n'a pas à s'assurer pour sa retraite et sa santé. De leur côté, les entreprises ne supportent pas de risques liés aux retraites comme dans les pays anglo-saxons. Ce système français, difficile à réformer sans réduire son caractère redistributif, est-il un frein à la compétitivité et doit-il en conséquence être réformé ? L'auteur examine les cinq projets de réforme possible et analyse leur impact économique.
Cet article, écrit par l'économiste Henri Sterdyniak et issu du Repères "L'économie française 2014", interroge la volonté de réformer le système des retraites en France. Si la situation actuelle des retraités est globalement satisfaisante, les projections envisagent une baisse de 15,4% du niveau relatif de la retraite moyenne par rapport au salaire moyen d'ici 2040 et même de 21,5% d'ici 2060. Peut-on accepter une stagnation éternelle du pouvoir d'achat du minimum vieillesse et du minimum contributif ? En réalité, à court comme à long terme, la question des retraites est, pour l'essentiel, une question d'emploi. D'ici 2017, de nouvelles mesures de report de l'âge de la retraite ne sont pas concevables, sans une franche inversion de l'évolution de la courbe du chômage, ce qui suppose une rupture dans la politique macroéconomique française et européenne.
Cet article, écrit par les économistes Sabine Le Bayon, Pierre Madec et Christine Rifflart et issu du Repères "L'économie française 2014", examine la politique du gouvernement dans le domaine du logement depuis l'élection de François Hollande, qui vise à améliorer la situation des ménages sur l'ensemble des segments du marché du logement. Après avoir exposé la situation du logement en France (prix, mobilité, taux d'effort...), les auteurs étudient les mesures prises et leurs effets potentiels sur les différents marchés (locatif, accès à la propriété).
Cet article de Mathieu Plane, issu du Repères "L'économie française 2014", aborde la question du déficit public français. Le 29 mai 2013, la Commission européenne a donné un nouveau délai à la France pour atteindre sa cible de 3% de PIB de déficit public, reportant de deux ans l'objectif imposé à la France pour améliorer sa situation budgétaire. Mais le gouvernement avait déjà fait le choix de renoncer à réduire son déficit public en dessous de 3% du PIB en 2013, notamment parce que la France a déjà amélioré sa situation budgétaire structurelle sept fois plus que la moyenne de la zone euro (si l'on exclut l'investissement public), ce qui lui a coûté en termes de croissance et d'emploi. Pour l'auteur, rajouter une couche d'austérité en 2013 à une austérité déjà historique nous conduirait tout droit vers la récession et une dégradation sans précédent du marché du travail...