Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 49 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Introduction aux débats sur la justice sociale
Depuis la publication par John Rawls de "Théorie de la justice", les travaux et les débats en économie autour de la notion de justice sont revenus en force et ont été profondément renouvelés. Cet article propose d'éclairer ces débats en passant en revue les principales approches de la justice sociale. Il présente la doctrine utilitariste de maximisation du bonheur total, l'égalitarisme des ressources, la perspective libertarienne, et l'approche par les capabilités, avant de conclure sur les avantages et les inconvénients des approches ouvertes et comparatives par rapport aux théories complètes de la justice.
Rattaché à Articles
L'école des chances. Qu'est-ce qu'une école juste ?
Fiche de lecture de "L'École des Chances" de François Dubet. Ce qui fait surtout l'intérêt de l'ouvrage - notamment du point de vue pédagogique - c'est de placer l'ensemble de la réflexion sous l'angle du principe de justice et d'interroger le concept de méritocratie scolaire au nom de ce principe. Pour l'auteur, si l'Ecole de la IIIe République se préoccupe d'un bien scolaire commun - comme en témoigne l'intérêt politique porté aux programmes de l'enseignement primaire - elle ne réalise pas l'égalité des chances, puisque les enfants des classes populaires et ceux de la bourgeoisie ne participent pas à la même compétition.
Rattaché à Les fiches de lecture
L'État social au défi de l'égalité des femmes et des hommes
Comment expliquer la persistance d'inégalités économiques et sociales entre les femmes et les hommes dans notre société et comment construire des politiques publiques porteuses d'émancipation et d'égalité entre les sexes ? Dans la dernière conférence du cycle « Regards sur les inégalités aujourd'hui », au croisement de l'économie, de l'histoire et de la sociologie, Hélène Périvier retrace l'histoire économique de la division sexuée du travail et propose des pistes de réforme de notre système social et fiscal pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes.
Rattaché à Articles
L'évolution des inégalités mondiales de 1870 à 2010
Ce graphique de l'économiste François Bourguignon retrace l'évolution sur longue période de l'inégalité mondiale des niveaux de vie et de ses deux composantes : les inégalités entre pays et les inégalités à l'intérieur des pays. Il met en évidence le retournement historique de celle-ci au tournant des années 1990, avec d'un côté un recul des inégalités entre pays du monde et de l'autre une tendance à la hausse des inégalités internes aux pays, un phénomène que François Bourguignon met en relation avec le processus de mondialisation.
Rattaché à Ressources / Stats à la une
La discrimination négative. Citoyens ou indigènes ?
Fiche de lecture de l'ouvrage "La discrimination négative. Citoyens ou indigènes ?". Sans s'engager frontalement dans le débat qui fait rage quant à l'opportunité d'établir des statistiques ethniques, Robert Castel propose ici de revenir sur les racines du mal que les partisans des deux camps s'accordent à diagnostiquer. Ce faisant l'auteur s'inscrit dans la lignée des analyses interactionnistes, voyant dans la discrimination négative les effets d'un processus de stigmatisation de l'appartenance ethnique qui en dit égalementlong sur le groupe qu'il sert.
Rattaché à Les fiches de lecture
La discrimination positive : un entretien avec Daniel Sabbagh
La question des discriminations est devenue un enjeu d'action publique. L'un des instruments préconisés pour les combattre est la "discrimination positive". Que faut-il entendre par discrimination positive ? Peut-on transposer le modèle américain de l'affirmative action en France ? Que serait une politique de discrimination positive "à la française" ?
Rattaché à Articles
La polarisation des marchés du travail
Phénomène marquant des trois dernières décennies, la polarisation des marchés du travail touche la plupart des économies. Cette recomposition de l'emploi a conduit à un creusement des inégalités salariales dans beaucoup de pays. Si ce phénomène s'explique en grande partie par le changement technologique, le commerce international, en accélérant la désindustrialisation de certaines régions, a aussi sa part de responsabilité. Dans ce nouveau contexte, les institutions du marché du travail, plus ou moins protectrices selon les pays, peuvent freiner ou au contraire amplifier les inégalités salariales et la dégradation des emplois.
Rattaché à Articles
Le capital au XXIe siècle
Avec son ouvrage monumental "Le capital au XXIe siècle" (2013), Thomas Piketty poursuit et élargit des recherches sur les inégalités et leur évolution de long terme, en examinant l'évolution historique de la répartition des revenus et des patrimoines depuis le XVIIIe siècle dans plus de vingt pays. Il s'appuie pour cela sur une vaste base de données historiques et comparatives. Ses travaux s'enrichissent de l'histoire du capital et des inégalités patrimoniales et, au-delà, contribuent à remettre la question de la répartition au coeur de l'analyse économique.
Rattaché à Articles
Le ghetto français. Enquête sur le séparatisme social
Fiche de lecture de "Le ghetto français : enquête sur le séparatisme social" d'Éric Maurin. Ce qui est nouveau dans cet ouvrage c'est la méthodologie utilisée pour quantifier les zones urbaines sensibles et l'accent porté sur l'envers du problème des «quartiers». Ce qui pose problème en effet ce n'est pas tant, nous rappelle utilement l'auteur, la face visible du problème que représentent une centaine de zones déshéritées, mais la tendance, à chaque échelon de la société à fuir les difficultés de ceux qui se trouvent immédiatement au-dessous de nous dans la hiérarchie sociale.
Rattaché à Les fiches de lecture
Le partage de la valeur ajoutée
L'équilibre entre salaires et profits est complexe à déterminer et il n'existe pas de consensus sur les déterminants de ce partage. Le partage de la valeur ajoutée "devrait être stable" nous dit-on, déterminé par des paramètres fondamentaux de l'économie, fluctuant éventuellement autour d'une valeur d'équilibre presque immuable. Pourtant, l'histoire économique récente des pays européens, et de la France en particulier, dément cette vision simple.
Rattaché à Articles