Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Faut-il craindre une nouvelle crise financière ? Natixis. Février 2022.

Faut-il craindre une nouvelle crise financière ? Natixis. Février 2022.

Publié le 19/02/2022

Flash Économie n° 121, 14 février 2022.

par Patrick Artus.

Résumé

Les crises financières surviennent au terme d'une période durant laquelle trois types de dérèglements se cumulent :

- des dérèglements macroéconomiques (taux d'intérêt anormalement bas, excès de distribution de crédit) ;

- des dérèglements réglementaires (acceptation de produits financiers trop risqués, mauvaise qualité de l'information sur ces produits financiers, libéralisation excessive des marchés financiers) ;

- des dérèglements comportementaux (apparition de croyances qui deviennent consensuelles et qui sont infondées).

Ces trois types de dérèglements sont-ils présents aujourd'hui, ce qui devrait faire craindre le déclenchement d'une nouvelle crise financière ?

- Les dérèglements macroéconomiques sont certainement présents, avec le niveau anormalement bas des taux d'intérêt maintenu par les Banques Centrales et l'extrême abondance de la liquidité ;

- la réglementation des banques, des assureurs, des fonds de pension, des marchés financiers est très stricte ; pourtant on voit que les primes de risque fournies par certains actifs financiers sont anormalement faibles par rapport à la réalité du risque ;

- on a aussi observé des hausses violentes des prix de certains actifs financiers (actions des sociétés technologiques, matières premières liées à la transition énergétique, cryptomonnaies) liées à l'apparition de la croyance que les prix de ces actifs allaient continuer à augmenter.

Les trois dérèglements nécessaires à l'apparition d'une crise financière dans le futur sont donc bien présents aujourd'hui.