Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Femmes et hommes, l'égalité en question. Édition 2022. Insee. Mars 2022.

Femmes et hommes, l'égalité en question. Édition 2022. Insee. Mars 2022.

Publié le 10/03/2022

Insee Références, 3 mars 2022.

Cet ouvrage fait le point sur l'égalité entre les femmes et les hommes aujourd'hui en France. Cette édition succède à celle de 2017.

Sommaire

Vue d'ensemble

Femmes et Hommes : une lente décrue des inégalités

Résumé : À l'école, les filles ont de meilleurs résultats scolaires que les garçons. Pour celles qui rejoignent l'enseignement supérieur, l'orientation s'effectue plutôt vers des carrières dans le domaine médico-social ou médical et les sciences humaines. Ainsi, l'emploi des femmes se concentre dans certains secteurs d'activité et certains métiers, notamment de services et du soin. Plus diplômées que les hommes, les femmes ne représentent toutefois que 43 % des emplois de cadres et professions intellectuelles supérieures en 2020. Cette part a cependant doublé depuis 1980. (…)

Dossiers

De l'école élémentaire à l'entrée dans l'enseignement supérieur : filles et garçons construisent des parcours distincts (avec la DEPP)

Résumé : À la fin des années 2010, dès l'entrée à l'école élémentaire, les filles ont des résultats légèrement supérieurs aux garçons en français. Elles conservent puis amplifient cet avantage tout au long de leur scolarité. En mathématiques, les résultats ne sont pas différents à l'entrée à l'école élémentaire ; par la suite, les garçons obtiennent des résultats équivalents ou supérieurs. (…) À partir du collège, la motivation pour les études et la confiance des filles dans leurs capacités diminuent. Cette moindre confiance a des conséquences sur leurs orientations et plus globalement sur leurs stratégies de carrières scolaires. Elles privilégient notamment les SVT dans lesquelles elles obtiennent des résultats supérieurs au baccalauréat. Dans les milieux sociaux les plus favorisés, les filles réussissent encore davantage que les garçons en français et en SVT durant toute leur scolarité ainsi qu'en mathématiques pour les bachelières scientifiques. Les filles qui suivent des parcours scientifiques se dirigent davantage vers des carrières dans les filières de santé, tandis que les garçons ont des carrières plus diversifiées et s'orientent majoritairement vers toutes les autres filières scientifiques.

Métiers « de femmes », métiers « d'hommes » : en quoi les conditions de travail des femmes et des hommes diffèrent-elles ? (avec la Dares)

Résumé : Les femmes et les hommes salariés ne sont pas confrontés aux mêmes conditions de travail. Leurs expositions aux risques professionnels diffèrent selon que les métiers sont mixtes, féminisés ou masculinisés, ainsi qu'au sein des métiers eux-mêmes.

Les hommes sont plus exposés aux sollicitations physiques. Ils sont davantage présents dans les métiers les plus soumis à la pénibilité physique, et ils y sont aussi plus confrontés que les femmes exerçant ce type de métier. Les femmes sont plus exposées aux risques psychosociaux. Elles exercent plus souvent des métiers de service, exposant à des contraintes d'organisation du temps de travail, à des exigences émotionnelles ou encore à une faible latitude décisionnelle. En outre, dans les métiers mixtes, dans les métiers féminisés de service et les métiers masculinisés ouvriers, où les risques professionnels sont les plus élevés, les femmes sont davantage confrontées que les hommes à tous les risques (travail intense, conflits de valeur, instabilité du poste, manque d'autonomie et de reconnaissance, etc.) à l'exception de la pénibilité physique. Ces différences d'expositions amènent à s'interroger sur le rôle des normes de genre dans les risques que les femmes et les hommes encourent dans leur travail, y compris dans leur appréhension.

L'inactivité depuis cinquante ans : la présence d'enfants continue de faire la différence entre femmes et hommes

Résumé : En France, en dehors des étudiants et retraités, près de 3 millions de personnes en âge de travailler (20-59 ans) se déclarent inactives au recensement, et près de 4 millions sont classées comme inactives au sens du Bureau international du travail dans l'enquête Emploi : elles ne sont donc ni en emploi, ni au chômage. D'après les recensements de la population, entre 1968 et 2018, la part de femmes inactives a fortement décru, passant de 52 % à 12 %, tandis que celle des hommes inactifs a doublé, passant de 3 % à 6 %. Si les profils d'activité par diplôme et âge se sont rapprochés entre les femmes et les hommes, la situation familiale continue de faire la différence. (…)

Fiches thématiques

Population : Démographie - Couples et familles - Immigrés et descendants d'immigrés - Jeunes adultes de 18 à 29 ans - Seniors

Éducation et mobilité sociale : Enseignement secondaire - Enseignement supérieur - Diplômes et insertion professionnelle - Mobilité sociale

Marché du travail : Population active et emploi - Caractéristiques des emplois - Chômage - Temps de travail, durée travaillée et sous-emploi - Conditions de travail et pénibilité

Revenus et niveaux de vie : Revenu salarial - Allocations chômage et minima sociaux - Retraites et minimum vieillesse - Niveaux de vie et pauvreté

Santé : Santé et recours aux soins - Handicap et dépendance - Santé mentale, soutien social et consommation d'alcool et de tabac - Contraception et IVG

Qualité de vie : Articuler emploi et famille - Insécurité, victimation - Pratiques culturelles et sportives, vie associative - Alimentation et genre - Stéréotypes de genre - Satisfaction dans la vie des femmes et des hommes

Pouvoir : Indépendants, dirigeants et emplois de direction - Représentation politique

Cadrage européen : Population et famille en Europe - Éducation en Europe - Emploi et chômage en Europe - Revenus et pauvreté en Europe - Articuler emploi et famille en Europe - Santé en Europe - Représentation politique en Europe

Annexes : Quelques dates dans l'histoire des droits des femmes

Précédentes publications :

Femmes et hommes, l'égalité en question. Édition 2017.

Femmes et hommes, regards sur la parité. Édition 2012