Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / L'impact économique de la crise sanitaire sur les jeunes : quelles mesures mettre en place ? Banque de France. Décembre 2021.

L'impact économique de la crise sanitaire sur les jeunes : quelles mesures mettre en place ? Banque de France. Décembre 2021.

Publié le 10/12/2021

Études à distance, insertion sur le marché du travail, perspectives d'avenir, précarité, isolement : la crise sanitaire a bouleversé la vie des jeunes. Pour la troisième édition de son concours, Bloc-notes éco, en partenariat avec le magazine « Pour l'éco », a invité les étudiants (Licence-Doctorat) à proposer un billet de blog sur le thème « Crise sanitaire : quel impact économique pour les jeunes et quelles mesures mettre en place pour le réduire ? ». La sélection des lauréats a été réalisée par un jury indépendant d'experts et de chercheurs. Les opinions exprimées dans les billets primés sont celles des auteurs, elles ne reflètent ni la position de la Banque de France, ni celle des membres du jury.

La crise du COVID-19 et le risque d'une génération sacrifiée, Bloc-note Éco, billet n° 242, 6 décembre 2021.

par Jean-Baptiste Lézat-Eiffel.

Résumé

Alors que les jeunes sont la catégorie de la population la moins affectée par le virus, ils sont parmi les plus touchés par les conséquences économiques de la crise. Il est nécessaire de simplifier les dispositifs de soutien financier à destination des jeunes pour en faciliter l'accès, et les réorienter vers davantage de moyens en faveur de l'autonomie et de l'insertion.

Ce billet a reçu le 1er prix du concours 2021 Bloc-Notes Eco ouvert aux étudiants.

Sommaire

  • Une génération aux difficultés exacerbées par la crise

Une population hétérogène marquée par des difficultés structurelles
La crise accentue les difficultés des jeunes

  • Les mesures à destination de la jeunesse doivent pallier les difficultés conjoncturelles, mais aussi répondre aux difficultés structurelles.

Une nécessaire simplification des dispositifs
Il faut donner aux jeunes les moyens de l'autonomie et de l'insertion

Crise sanitaire : comment réduire le chômage des jeunes ?, Bloc-note Éco, billet n° 243, 6 décembre 2021.

par Jérémie Dubois.

Résumé

Le choc économique provoqué par la crise sanitaire a fortement diminué les embauches de jeunes. Les mesures de soutien aux entreprises ont permis d'augmenter le taux d'emploi des moins de 26 ans, qui reste cependant faible en comparaison internationale. Nous proposons une seconde approche complémentaire, visant à limiter l'offre de travail des jeunes en les incitant à la poursuite d'études.

Ce billet a reçu le 2ème prix du concours Bloc-Note Eco 2021 ouvert aux étudiants.

Sommaire

  • Les mesures de soutien à l'emploi ont favorisé les contrats longs
  • Le revenu des étudiants qui effectuaient un travail en parallèle a diminué
  • Nous proposons des mesures financièrement incitatives à la poursuite d'études
  • L'efficacité de ces mesures peut dépendre d'effets d'annonce

Cliquez sur l'image pour agrandir la figure.

Graphique : Situation des jeunes au regard de l'emploi et de la formation selon l'âge, en moyenne annuelle entre 2015 et 2019

Source : Insee Focus n° 229, mars 2021.

Pour aller plus loin

Echegu O., Papagiorgiou H., Pinel L. (2021), Moins à risque face à la Covid-19, les jeunes adultes subissent les contrecoups économiques et sociaux de l'épidémie, France, portrait social. Édition 2021, Insee Références, 25 novembre.

Belghith F., Couto M.-P., Ferry O., Morvan Y., Patros T (2021)., Une année seuls ensemble. Enquête sur les effets de la crise sanitaire sur l'année universitaire 2020-2021, Observatoire national de la vie étudiante, OVE Infos n° 45, novembre.

Bernard J. (2021), Les jeunes ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET), Insee Focus, n° 229, 26 mars.

Belghith F., Ferry O., Patros T., Tenret É. (2020), La vie étudiante au temps de la pandémie de COVID-19, Observatoire national de la vie étudiante, OVE Infos n° 42, septembre.