Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Profession : danseur hip-hop. DEPS. Décembre 2021.

Profession : danseur hip-hop. DEPS. Décembre 2021.

Publié le 17/12/2021

Comment les danseurs de hip-hop vivent-ils leur art aujourd'hui ? Comment se forment-ils ? Comment gagnent-ils leur vie, et pour quelles carrières ? Une étude commandée par le ministère de la Culture aux sociologues Aurélien Djakouane et Louis Jésu permet aujourd'hui d'en savoir plus sur les trajectoires, les carrières et les formations des professionnels d'un art qui ne cesse de monter en puissance. L'étude retrace les trajectoires de 15 danseurs et danseuses sur 3 générations depuis les années 1980. Elle dresse aussi une typologie des 29 formations professionnelles, pour analyser qualitativement un panel de 12 d'entre elles. Elle documente un large pan de l'environnement professionnel de la danse hip-hop.

Cette étude peut être mobilisée en enseignement de spécialité Économie, droit et environnement du spectacle vivant (EDESV) de première en série S2TMD.

Interview d'Aurélien Djakouane et Louis Jesu, Ministère de la Culture, 13 décembre 2021.

► Lire l'étude complète : Aurélien Djakouane et Louis Jésu, Les danseurs de hip-hop. Trajectoires, carrières et formations, Rapport pour le Ministère de la Culture / Direction générale de la création artistique, Synthèse générale, décembre 2020.

Sommaire du rapport

  • Introduction. Les mondes de la danse hip-hop
  • Chapitre 1 : Générations hip-hop

Éléments de méthode et portraits
Les pionniers : ouvrir les portes (une soif de réhabilitation sociale - ouvrir des portes et danser ensemble - des collaborations longues - danser et enseigner - un monde peu formalisé)
La deuxième génération : vers l'autonomisation (extension du domaine chorégraphique - les voies multiples de l'autonomisation)
La troisième génération : vers l'individualisation ? (institutionnalisation, marchandisation et formation - un marché professionnel en cours de polarisation - individualisation des carrières)

  • Chapitre 2 : Les étapes d'une carrière

Se former (autodidaxie - cours et formations ponctuelles - formations professionnelles)
S'insérer
Évoluer (vers un modèle de « filière ascendante » - importance des rites de passage - passage à la chorégraphie)

  • Chapitre 3 : Les ressources de la professionnalisation

Un corps à entretenir et à vendre (le corps à l'épreuve - vendre son image et sa réputation - le genre, un déterminant croissant des carrières)
Le rôle du réseau et des intermédiaires (un réseau à entretenir - la montée en puissance des intermédiaires)
Les ressources propres mobilisables dans une carrière (ressources scolaires - ressources économiques - l'inscription territoriale comme ressource)

  • Chapitre 4 : Repérage national de l'offre de formation

Éléments de méthode (un panorama national - six types de formation)
Douze formations étudiées à la loupe

  • Chapitre 5 : Un monde polarisé

Éléments de méthode
Trois pôles et une matrice (pôle des « Battles de référence » - pôle « Prestation commerciale » - pôle « Danse de scène » - espace matriciel de la danse hip-hop)

  • Chapitre 6 : Les enjeux de la professionnalisation

Aperçu de la sociologie des élèves (une profession avec un niveau d'étude élevé - une réalité plus contrastée)
Les effets de la formalisation de l'enseignement (pas de « maître » mais une entrée dans le métier - l'individualisation des parcours - des « promotions » qui connaissent « le milieu » - des formations pragmatiques)
Apprendre à entretenir et à vendre son corps

  • Conclusion générale : des trajectoires riches de leur diversité, des enjeux spécifiques de formation

 

Pour en savoir plus

Statistiques culturelles du Ministère de la culture : Données sur la danse.

Jesu L., Nazareth C. (2016), Encadrer les jeunes de cités par le football et le rap. Une mise à distance de la culture des rues, Genèses, vol. 3, 104, p. 73-92.

Jesu L. (2017), La transmission du hip-hop. Entre professionnalisation artistique et ancrage dans les quartiers populaires, Agora débats/jeunesses, vol. 3, 77, p. 27-40.

Rannou J., Roharik I. (2006), Les Danseurs. Un métier d’engagement, Paris, La Documentation française, coll. Questions de culture.