Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / 75 ans de Bretton Woods : pourquoi rien n'a (jamais) marché comme prévu. Banque de France. Juillet 2019.

75 ans de Bretton Woods : pourquoi rien n'a (jamais) marché comme prévu. Banque de France. Juillet 2019.

Publié le 22/07/2019

Bloc-notes Éco, 15 juillet 2019.

par Eric Monnet et Marie-Hélène Ferrer.

Résumé

À l'heure de la célébration des 75 ans de la conférence de Bretton Woods, ce billet revient sur l'histoire du système monétaire international du même nom (1944–1971). Le «système de Bretton Woods, un système d'étalon change-or faisant du dollar la monnaie internationale de réserve, seule convertible en or (35 $ l'once), ne fonctionna pas comme initialement prévu à la conférence de juillet 1944. La substituabilité entre l'or et le dollar, qui était au cœur du système de Bretton Woods, se révéla imparfaite, ce qui contribua à une crise de confiance envers le dollar. La stabilité des taux de change s'avéra difficile à assurer. Plutôt que de cultiver le mythe d'un âge d'or de la coopération monétaire et de la stabilité monnaie, il est préférable pour les auteurs de reconnaître la capacité d'adaptation du multilatéralisme monétaire et financier au cours du temps.

Sommaire

  • La rupture de Bretton Woods
  • Un système bien différent du plan original
  • L'instabilité des monnaies

 

Pour aller plus loin :

Jean-Marc Siroën, Les accords de Bretton Woods, un champ de batailles, The Conversation, 28 juin 2019.

Marie Charel, Soixante-quinze ans après Bretton Woods, le dollar reste la devise reine, Le Monde, 20 juillet 2019.

En amont du G7 Finances les 17 et 18 juillet, qui réunit les ministres des Finances et les Gouverneurs de Banque centrale du G7, la Banque de France a accueilli un cycle de conférences dont les vidéos et certains documents de présentation sont accessibles en ligne : 75 ans après Bretton Woods – Penser les 75 prochaines années. De courtes interviews (François Villeroy de Galhau, Mark Carney, Martin Wolf, Michel Camdessus, Ricardo Fuentes-Nieva), en français et en anglais, sont également diffusées (utilisables en classe).

Michael Bordo, Eric Monnet, Alain Naef, The limits of central bank cooperation: Evidence from the Gold Pool (1961-1968), VoxEU.org, 18 avril 2018.