Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Comment fonctionne le marché du pétrole ? Natixis. Décembre 2016.

Comment fonctionne le marché du pétrole ? Natixis. Décembre 2016.

Publié le 19/12/2016

Une publication intéressante pour illustrer la formation des prix de marché et le fonctionnement des cartels.

Flash Économie n°1392, 16 décembre 2016.

par Patrick Artus.

Résumé

Le marché du pétrole est caractérisé :

- par une élasticité-prix très faible de la demande à court terme ; ceci implique que lorsqu'il y a coordination des producteurs, ils ont un intérêt clair à réduire la production pour faire monter les prix ;

- par la présence de pétroles à coûts de production très élevés (offshore complexe, sables bitumineux, arctique…) ; les producteurs (OPEP, Russie) ayant intérêt à ce que ces pétroles ne soient pas produits, ceci limite le potentiel de baisse de la production et de hausse des prix ;

- par la présence du pétrole de schiste aux États-Unis, dont la production est nécessaire pour équilibrer le marché à moyen terme ; ceci met un plancher au prix du pétrole à moyen terme ;

- comme dans tous les cartels, par une incitation de chaque pays producteur à avoir un comportement de passager clandestin et à produire plus que son quota en pensant que les autres ne le feront pas ; ceci explique les ruptures du cartel, qui ont lieu dans les périodes de demande faible où l'application des règles de production du cartel devient pénalisante, pas dans les périodes de demande forte où les pays produisent à pleine capacité.

Aujourd'hui, la demande de pétrole est revenue forte ; le cartel s'est donc réformé, d'où un prix qui devrait aller entre celui qui rentabilise le pétrole de schiste (60 $ ?) et celui qui déclenche la production de pétroles chers (90 $ le baril ?).