Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Comment l'innovation affecte le salaire des travailleurs peu qualifiés. Banque de France. Septembre 2019.

Comment l'innovation affecte le salaire des travailleurs peu qualifiés. Banque de France. Septembre 2019.

Publié le 08/09/2019

Bloc-notes Éco, billet du 5 septembre 2019 (blog de la Banque de France).

par Philippe Aghion (Collège de France et LSE), Antonin Bergeaud (Banque de France), Richard Blundell (UCL et IFS) et Rachel Griffith (University of Manchester et IFS).

Résumé

Le progrès technique appelle les travailleurs à s'adapter aux nouvelles manières de produire. Il favorise ainsi les individus les plus qualifiés en les rémunérant relativement mieux que les moins qualifiés. Pourtant certains parmi les employés les moins diplômés bénéficient de ces changements techniques, à condition de posséder les compétences recherchées par les entreprises innovantes.

Sommaire

  • Le biais de progrès technique
  • Les employés peuvent également bénéficier du changement technologique
  • Ces résultats sont-ils contradictoires avec le biais de progrès technique ?

Graphique : Salaire horaire moyen par âge pour les travailleurs peu qualifiés des entreprises innovantes et non-innovantes

Graphique : Salaire horaire moyen par âge pour les travailleurs qualifiés des entreprises innovantes et non-innovantes

Source : Aghion et al., "The Innovation Premium to Soft Skills in Low-Skilled Occupations", WP, March 17, 2019.
Reproduit dans Bloc-notes Éco, Banque de France, 5 septembre 2019.

Note : Données pour le Royaume Uni issues du Annual Survey of Hours and Earnings, appariées avec le Business Expenditures on Research and Development (2004-2016). Salaire en £ par heure sur une échelle logarithmique.