Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Dans quel pays et établissements les élèves défavorisés réussissent-ils ? OCDE. Février 2018.

Dans quel pays et établissements les élèves défavorisés réussissent-ils ? OCDE. Février 2018.

Publié le 17/02/2018

PISA à la loupe #80, 12 février 2018.

Version pdf.

par Francesco Avvisati.

Résumé

D'après les données de l'enquête PISA, en moyenne, dans les pays de l'OCDE, trois élèves sur quatre se situant dans le quartile inférieur du statut socio-économique n'atteignent au mieux que le niveau de compétence de base (niveau 2) en compréhension de l'écrit, en mathématiques ou en sciences. Cependant, en Allemagne, au Canada, en Corée, au Danemark, en Estonie, en Finlande, à Hong-Kong (Chine), en Irlande, au Japon, en Norvège, aux Pays-Bas, à Singapour, en Slovénie et au Viet Nam, plus de 30% des élèves défavorisés atteignent au moins le niveau 3 de compétence dans l'ensemble des domaines d'évaluation de l'enquête PISA 2015 – et peuvent donc être considérés comme «résilients sur le plan scolaire».

Au niveau 3 de compétence, les élèves commencent à faire preuve de capacités à : dégager la signification d'un texte et parvenir à une compréhension détaillée à partir de multiples fragments indépendants d'information en compréhension de l'écrit ; établir des relations proportionnelles et se livrer à une interprétation et un raisonnement simples dans le cadre de la résolution d'un problème mathématique ; et appréhender des sujets qui ne leur sont pas familiers en sciences – autant de compétences au fondement de la réussite et de la poursuite de l'apprentissage tout au long de la vie.

D'après les données collectées sur une période de dix ans dans le cadre de l'enquête PISA (en 2006, 2009, 2012 et 2015), plusieurs pays sont parvenus à accroître le pourcentage d'élèves résilients sur le plan scolaire parmi ceux se situant dans le quartile inférieur du statut socio-économique.

Graphique pourcentage d'élèves défavorisés atteignant au moins le niveau 3 de compétences en écrit, maths, sciences (pays OCDE, PISA 2006 et 2015)

Source : PISA à la loupe #80, OCDE, février 2018