Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / D'où vient la faiblesse du commerce mondial ? BNP Paribas. Novembre 2016.

D'où vient la faiblesse du commerce mondial ? BNP Paribas. Novembre 2016.

Publié le 21/11/2016

Un document utile pour actualiser la partie sur l'évolution du commerce international dans le chapitre sur la mondialisation du programme de terminale.

"Aux origines de la faiblesse du commerce mondial", Conjoncture, 16 novembre 2016.

par Catherine Stephan.

Résumé

La croissance du commerce mondial, au regard de celle du PIB, a fortement ralenti depuis 2012. La question se pose alors de savoir si des facteurs conjoncturels, et en premier lieu le manque de vigueur de l'investissement, sont à l'origine du ralentissement des échanges commerciaux, ou si celui-ci révèle des changements plus profonds, auquel cas le commerce mondial renouera difficilement avec la dynamique observée entre le milieu des années 1990 et 2000.

Sommaire

1. L'essor du commerce mondial entre le milieu des années 1990 et 2000

  • Un environnement plus propice au commerce
  • Essor du commerce mondial
  • Réponse plus forte des échanges commerciaux à l'évolution de l'activité

2. Un ralentissement aux origines multiples

  • De la difficulté de dissocier les composantes conjoncturelles et tendancielle
  • La nature conjoncturelle du ralentissement
    • Des disparités géographiques
    • Une reprise soutenue par une demande moins riche en importations
  • Un nouveau cadre pour le commerce mondial ?
    • Montée du protectionnisme
    • Ralentissement de la fragmentation internationale de la production
    • Montée en gamme des pays émergents

3. Quid de l'évolution du commerce mondial ?

  • Un cadre moins propice au commerce mondial
  • Déplacement des chaînes de production
    • De nouveaux usages technologiques
    • Une nouvelle géographie

 

Le ralentissement du commerce mondial

graphique croissance des importations/croissance du PIB 1995-2015