Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Elections régionales 2015. CEVIPOF. Décembre 2015.

Elections régionales 2015. CEVIPOF. Décembre 2015.

Publié le 10/12/2015

Le centre de recherches politiques de SciencesPo, le CEVIPOF, propose un site dédié aux élections régionales de 2015. Par ailleurs, dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017, il développe, à partir de novembre 2015, un dispositif inédit d'enquête pour comprendre les logiques de la décision électorale entre novembre 2015 et juin 2017 et connaître les priorités politiques des Français entre 2014 et 2017. Les résultats sont diffusés sur un site spécial "Enquête électorale française 2017". La vague 1 de l'Enquête électorale française a été réalisée par l'institut de sondage Ipsos entre le 20 et le 29 novembre, à la veille des élections régionales, auprès de 23061 personnes inscrites sur les listes électorales. La vague 2 se déroulera début janvier 2016.
 


Au sommaire :

- L'Enquête électorale française : comprendre 2017
- Un portrait des élus sortants
- Un portrait des candidats de 2015
- Un portrait des nouvelles régions

Voir également les cartes des résultats et des candidatures par région sur le site du Ministère de l'intérieur.
 

  • Site «L'Enquête électorale française : comprendre 2017» : www.enef.fr/


Présentation

De novembre 2015 à juin 2017, le CEVIPOF déploie un dispositif inédit de recherche, et notamment l'Enquête électorale française, dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017.
En partenariat avec IPSOS et Le Monde, un panel de 25000 Français, un autre de 1000 jeunes de 16 à 18 ans et un dernier de 2500 personnes non inscrites sur les listes électorales, seront interrogés seize fois durant vingt mois.
L'Enquête électorale française, à l'instar des recherches conduites précédemment aux Etats-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni, répond à quatre grandes questions :
- Quels sont les facteurs individuels et contextuels susceptibles d'ancrer un choix électoral ?
- Les variables dites lourdes (socio-démographie, religion et patrimoine) suffisent-elles à expliquer les choix électoraux ? Qu'en est-il des ressorts psychologiques du vote (émotions et personnalité) ?
- Quelle est l'influence des changements personnels, familiaux, professionnels ou encore géographiques sur le vote ?
- Enfin, quelles sont les formes de mobilisation politique des primo-votants ?

Analyse : analyse de la vague 1 de l'Enquête électorale française, avec un état des lieux régional et un état de l'opinion au moment des élections régionales.

Les notes : l'analyse des chercheurs du CEVIPOF.

Résultats (données d'enquête par vague) : données nationales et régionales pour la vague 1.