Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / En 2020, la crise sanitaire a rendu plus difficile l'accès à l'emploi à la sortie des études. Insee. Janvier 2022.

En 2020, la crise sanitaire a rendu plus difficile l'accès à l'emploi à la sortie des études. Insee. Janvier 2022.

Publié le 10/01/2022

Insee Focus n° 258, 6 janvier 2022.

par Émilie Pénicaud.

Résumé

En moyenne sur l'année 2020, 68,3 % des jeunes sortis de formation initiale depuis 1 à 4 ans étaient en emploi. C'est 1,0 point de moins qu'en 2019, alors que le taux d'emploi est resté quasi stable pour les personnes ayant achevé leurs études depuis plus longtemps.

Le recul du taux d'emploi des sortants de formation initiale a été particulièrement marqué au 2e trimestre 2020, sous l'effet du premier confinement de la population. Plus souvent en contrat à durée limitée (CDD, intérim), les jeunes sortants ont de fait été plus exposés que leurs aînés. Le recul de l'emploi s'observe sur l'ensemble de l'échelle des diplômes, mais avec des disparités selon les spécialités de formation.

Sommaire

  • Un recul du taux d'emploi en 2020 pour les sortants de formation initiale
  • Un net repli de l'emploi au 2e trimestre 2020
  • En 2020, une hausse du chômage et de son halo pour les jeunes sortants de formation initiale
  • Les sortants d'étude plus exposés au recul des emplois à durée limitée en 2020
  • Des difficultés d'accès à l'emploi partagées à tous les niveaux de diplôme

Cliquez sur les images pour agrandir les graphiques.

Graphique : Taux d’emploi selon la durée écoulée depuis la sortie de formation initiale

Graphique : Taux d'emploi en 2019 et 2020 des sortants de formation initiale selon la spécialité de formation

Source : Insee Focus n° 258, janvier 2022.