Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / En 40 ans, la mobilité sociale des femmes a progressé, celle des hommes est restée quasi stable. Insee. Février 2019.

En 40 ans, la mobilité sociale des femmes a progressé, celle des hommes est restée quasi stable. Insee. Février 2019.

Publié le 28/02/2019
Résultats de l'enquête Formation et qualification professionnelle (FQP) 2014-15

Insee Première n°1739, 27 février 2019.

Version imprimable.

par Marc Collet et Émilie Pénicaud (Insee).

Résumé

En 2015, 65% des hommes âgés de 35 à 59 ans relèvent d'une catégorie socioprofessionnelle différente de celle de leur père, une proportion quasi stable depuis quarante ans. 28% des hommes occupent une position sociale plus élevée que celle de leur père et 15% une position inférieure. Les trajectoires ascendantes comme descendantes sont plus fréquentes qu'en 1977 (respectivement 24% et 7%).

En 2015, 71% des femmes âgées de 35 à 59 ans relèvent d'une catégorie socioprofessionnelle différente de celle de leur mère, soit 12 points de plus qu'en 1977. 40% des femmes occupent une position sociale plus élevée que celle de leur mère et 12% une position plus basse. Leurs trajectoires sont donc globalement plus favorables que celles des hommes comparés à leur père. Cependant, si les femmes occupent fréquemment une position sociale plus élevée que leur mère, cela n'est toujours pas le cas par rapport à leur père : 25% des femmes ont connu une trajectoire descendante par rapport à leur père et 22% un parcours ascendant.

Sommaire

  • En 40 ans, la mobilité sociale des hommes est restée quasi stable
  • La mobilité sociale des hommes est de moins en moins liée à l'évolution de la structure des emplois
  • 28% des hommes occupent en 2015 une position sociale plus élevée que celle de leur père
  • Ascendants ou descendants, les trajets de mobilité masculine sont courts
  • La mobilité sociale des femmes par rapport à leur mère progresse de 12 points en 40 ans
  • 3,4 fois plus de mobilité ascendante que descendante pour les femmes comparées à leur mère
  • Plus de mobilité descendante pour les filles de mère cadre que pour les fils de père cadre
  • Par rapport à leur père, les trajectoires des femmes sont plus souvent descendantes
  • 61% des filles d'un père cadre occupent une position sociale moins élevée

 

Tables de destinées pour les hommes et pour les femmes en 2015 :

Table de destinées sociales des hommes selon l'origine sociale de leur père en 2015

 

Table de destinées sociales des femmes selon l'origine sociale de leur mère en 2015

 

Table de destinées sociales des femmes selon l’origine sociale de leur père en 2015

Source : Insee Première n°1739, février 2019
Cliquez sur les graphiques pour les agrandir

En savoir plus sur les sources et définitions.

Pour aller plus loin :

Mobilité sociale observée et ressentie en France en 2014-15. Insee. Juillet 2017.

Cédric Hugrée, La mobilité intergénérationnelle des actifs au début des années 2010, SES-ENS, novembre 2016.