Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / ESeG, la nouvelle classification socio-économique européenne. Insee. Février 2016.

ESeG, la nouvelle classification socio-économique européenne. Insee. Février 2016.

Publié le 20/02/2016

"ESeG = European Socio economic Groups - Nomenclature socio-économique européenne", Document de travail n°F1604, Direction des Statistiques Démographiques et Sociales, février 2016.

par Monique Meron, Michel Amar, Charline Babet, Milan Bouchet-Valat, Fanny Bugeja-Bloch, François Gleizes, Frédéric Lebarron, Cédric Hugrée, Étienne Penissat, Alexis Spire.

Résumé

La nomenclature ESeG (European Socio-economic Groups) est le résultat, présenté ici, d'un travail piloté par l'Insee à la demande d'Eurostat. Cette classification, encore provisoire, a été élaborée avec des statisticiens de France, Hongrie, Italie et République Tchèque, en s'appuyant sur des travaux antérieurs, menés depuis les années 1990. Notamment, la proposition précédente ESEC (European socio economic Classification) et les débats qu'elle avait suscités ne sont pas ignorés. De nombreux chercheurs ont participé et largement aidé à faire aboutir ce nouvel outil, qui s'inscrit dans l'harmonisation des statistiques sociales européennes et de leurs instruments de mesure. Le but est de mieux mesurer et comparer les phénomènes sociaux et leurs évolutions en Europe, à l'aide de catégories harmonisées de stratification de la société. Après une rapide introduction qui décrit cette nouvelle classification et rappelle sa genèse, quelques travaux menés par des chercheurs et statisticiens français sont présentés dans ce document à titre d'exemples. Ils permettent d'entrevoir la diversité des applications possibles, tant du point de vue des sources utilisées que des méthodes employées et des sujets traités. Les limites d'un tel instrument sont aussi évoquées. Quelques cartes et tableaux illustrent les nuances européennes selon ESeG.

Sommaire

  • Présentation générale, Monique Meron (Insee)

1. Pourquoi une nomenclature socio-économique européenne ?
2. Comment a été élaborée la nomenclature ESeG ?
3. Principes et description de la nomenclature ESeG

  • Cohérence ordinale et homogénéité de la classification ESeG à travers les pays de l'Union Européenne, Michel Amar, François Gleizes (Insee)
  • Les conditions de travail en Europe : Une comparaison selon les groupes socioéconomiques ESeG, Charline Babet (Dares)
  • L'homogamie socioéconomique dans l'Union européenne, vue à travers la classification ESeG, Milan Bouchet-Valat (Ined, LSQ-CREST, OSC)
  • Essai de typologie de modèles de logement en Europe, Fanny Bugeja-Bloch (Université Paris ouest, Cresppa-GTM, LSQ-CREST)
  • L'espace des conditions de vie des actifs occupés en Europe en 2010-2012, Frédéric Lebaron (Université de Versailles-Saint Quentin)
  • Salariés du public et du privé : quelles différences en Europe ?, Cédric Hugrée (Cresppa-CSU), Étienne Penissat (CERAPS), Alexis Spire (IRIS)
  • Cartes : part des groupes socio-économiques dans les pays de l'Union européenne, François Gleizes (Insee)
  • Tableaux : ESeG dans l'Union européenne (source : LFS 2011)
  • Quelques références

 
La nouvelle classification socio-économique européenne :

ESeG, Classification socio-économique européenne

Groupes (niveau agrégé) et sous-groupes (niveau détaillé).
Version susceptible de quelques modifications.

1. Cadres dirigeants

1.1 Chefs d'entreprises, hors hôtellerie, restauration, commerce
1.2 Chefs d'entreprises, hôtellerie, restauration, commerce
1.3 Cadres dirigeants salariés, hors hôtellerie, restauration, commerce
1.4 Cadres dirigeants et gérants, hôtellerie, restauration, commerce

2. Professions intellectuelles et scientifiques

2.1 Ingénieurs et spécialistes des sciences, des techniques, des technologies de l'information et des communications
2.2 Médecins et professionnels de santé
2.3 Cadres administratifs, financiers et commerciaux
2.4 Professionnels de la justice, des sciences sociales et de la culture
2.5 Enseignants et professionnels de l'enseignement

3. Professions intermédiaires salariées

3.1 Professions intermédiaires des sciences, des techniques, des technologies de l'information et des communications
3.2 Professions intermédiaires salariées de la santé
3.3 Professions intermédiaires de finance, vente et administration
3.4 Professions intermédiaires des services juridiques, des services sociaux et assimilés
3.5 Sous-officiers des forces armées

4. Petits entrepreneurs (non-salariés)

4.1 Exploitants agricoles
4.2 Commerçants et assimilés
4.3 Artisans

5. Employés qualifiés

5.1 Employés de bureau et assimilés
5.2 Employés de réception, guichetiers et assimilés
5.3 Aides-soignants, gardes d'enfants et aides-enseignants
5.4 Personnels des services de protection et de sécurité et des armées

6. Ouvriers qualifiés salariés

6.1 Ouvriers qualifiés de la construction, sauf électriciens
6.2 Ouvriers qualifiés de l'alimentation, du travail sur bois, de l'habillement
6.3 Ouvriers qualifiés de la métallurgie, de la construction mécanique, de l'imprimerie, de l'électricité et de l'électronique
6.4 Conducteurs de machines et d'installations fixes, ouvriers qualifiés de l'assemblage
6.5 Conducteurs de véhicules et de matériels et engins mobiles

7. Professions salariées peu qualifiées

7.1 Personnels de services et employés de commerces
7.2 Ouvriers peu qualifiés et manœuvres
7.3 Agents d'entretien
7.4 Ouvriers agricoles

8. Retraités et personnes hors du marché du travail de 65 ans ou plus

8.1 Cadres dirigeants retraités
8.2 Retraités des professions intellectuelles et scientifiques
8.3 Retraités des professions intermédiaires salariées
8.4 Petits entrepreneurs retraités
8.5 Employés qualifiés retraités
8.6 Ouvriers qualifiés retraités
8.7 Salariés peu qualifiés retraités
8.8 Autres personnes de 65 ans et plus, hors du marché du travail

9. Autres personnes sans emploi

9.1 Étudiants
9.2 Personnes handicapées inaptes de moins de 65 ans
9.3 Chômeurs non classés dans une autre catégorie
9.4 Autres personnes hors du marché du travail et de moins de 65 ans

Source : Insee, Document de travail n°F1604, février 2016.