Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Femmes et hommes sur le marché du travail : des écarts moins marqués en début de vie active. Insee. Novembre 2019.

Femmes et hommes sur le marché du travail : des écarts moins marqués en début de vie active. Insee. Novembre 2019.

Publié le 16/11/2019

Insee Focus n°168, 13 novembre 2019.

par Junel Bernard.

Résumé

Les différences sur le marché du travail entre femmes et hommes tendent à se réduire, mais ce constat varie selon la durée passée depuis la fin des études initiales. Ainsi, si femmes et hommes ont désormais des taux d'activité proches à la sortie des études, un écart important existe pour les personnes les ayant terminées depuis plus longtemps.

En matière de chômage, la situation des femmes, plus favorable que celle des hommes en début de vie active, devient comparable après. Une fois en emploi, les écarts en défaveur des femmes persistent en matière de sous-emploi et d'emploi à durée limitée et se creusent pour les salaires.

Sommaire

  • Le taux d'activité féminine est proche de celui des hommes en début de carrière, puis s'en écarte
  • En début de vie active, les femmes sont moins souvent au chômage que les hommes
  • Une fois en emploi, des situations plus défavorables pour les femmes, quelle que soit l'ancienneté
  • Les écarts de salaires entre femmes et hommes se creusent avec l'ancienneté

Graphique : Taux de chômage en 2018 selon le sexe et la durée depuis la sortie de formation initiale

Graphique : Part de sous-emploi en 2018 selon le sexe et la durée depuis la sortie de formation initiale

Source : Insee Focus n°168, novembre 2019.