Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Guerre commerciale, le prix à payer. Crédit Agricole. Avril 2018.

Guerre commerciale, le prix à payer. Crédit Agricole. Avril 2018.

Publié le 30/04/2018

Un éclairage sur les défis que pose la politique commerciale de D. Trump à l'Union européenne, deuxième partenaire commercial des États-Unis et leur principale source d'approvisionnement en acier. En mars, l'administration américaine a décidé d'imposer des taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium. L'exemption temporaire accordée à l'UE doit prendre fin en mai 2018 et les États-Unis menacent de porter à 35% les droits de douane sur les importations de véhicules en cas de représailles de la part des européens.

Perspectives n°18-109, 30 avril 2018.

par Paola Monperrus-Veroni et Philippe Vilas-Boas.

Résumé

Les annonces en termes de politique commerciale de l'administration Trump posent un sérieux défi à l'Union européenne. Si elle échoue à ramener les États-Unis à la table des négociations de l'OMC, l'UE peut soit négocier en bilatéral, soit déposer un recours auprès de l'OMC en vue d'obtenir des compensations. Les deux options comportent un coût, que ce soit le renoncement au multilatéralisme ou l'escalade de l'affrontement commercial avec les États-Unis.

Les tarifs imposés sur les importations d'acier entraînent des coûts pour l'économie européenne, mais moins du fait de leur impact direct sur les exportations européennes que par l'impact indirect du déversement des capacités excédentaires mondiales sur le marché européen.

Plus préoccupantes sont les répercussions d'éventuelles représailles européennes en réponse aux taxes sur les exportations automobiles aux États-Unis, qui incorporent une part très importante de valeur ajoutée produite dans l'Union européenne.

Sommaire

1. Le pourquoi et le comment des sanctions américaines

2. La place de l'Union européenne dans le déficit commercial américain

  • Quelle place occupe l'acier européen dans les importations américaines ?
  • Quelle place occupe l'aluminium européen dans les importations américaines ?
  • Quelle place occupent les véhicules européens dans les importations américaines ?
  • Origine de la valeur ajoutée contenue dans les importations brutes du pays

3. Quelle stratégie pour l'Europe ?

  • Quel est le prix à payer ?
  • Que font les autres ?

 

Graphique Déficit commercial américain avec l'UE 1999-2007

 

Graphique Origine des importations américaines d'acier

Source : Perspectives n°18-109, Crédit Agricole, avril 2018