Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La concentration croissante des entreprises et le retour des rentes d'oligopole aux États-Unis. Natixis. Janvier 2019.

La concentration croissante des entreprises et le retour des rentes d'oligopole aux États-Unis. Natixis. Janvier 2019.

Publié le 31/01/2019

"Une vraie source d'inquiétude au sujet de l'économie américaine : le retour des rentes d'oligopole, la concentration croissante des entreprises", Flash Économie n°144, 31 janvier 2019.

par Patrick Artus.

Résumé

La concentration des entreprises (le poids des entreprises les plus grandes dans chaque secteur) américaines s'est fortement accrue depuis les années 1990. Ceci peut résulter d'une moindre vigilance des autorités de la concurrence, du développement des fusions-acquisitions avec des conditions favorables de financement, de la présence de rendements d'échelle croissants, de barrières à l'entrée dues aux innovations.

Quelles que soient les causes de l'accroissement de la concentration des entreprises américaines, elle accroît le pouvoir de marché des entreprises sur les marchés des biens et services et le pouvoir de négociation des entreprises sur le marché du travail, donc elle accroît les marges bénéficiaires des entreprises américaines.

La présence de rentes d'oligopole dans ce contexte conduit normalement :

- à un déficit d'investissement ;
- à la faiblesse des salaires et à l'ouverture des inégalités ;
- à une perte de croissance (investissement insuffisant, prix trop élevés, faiblesse du salaire réel…).

Les évolutions observées aux Etats-Unis montrent la faiblesse des salaires et l'ouverture des inégalités, mais pas le déficit d'investissement ou de croissance.

 

Etats-Unis : indice de concentration des entreprises (1992-2012)

Source : Flash Économie n°144, janvier 2019