Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La consommation des ménages est encore convalescente en 2014. Insee. Juin 2015.

La consommation des ménages est encore convalescente en 2014. Insee. Juin 2015.

Publié le 12/06/2015
Insee Première n°1554, juin 2015.

Version html.

Résumé

En 2014, le pouvoir d'achat des ménages se redresse nettement grâce, notamment, à la stabilité des prix. Consommation et épargne des ménages en bénéficient. La dépense de consommation des ménages continue ainsi de se redresser doucement (+0,6% après +0,4% en 2013 et -0,3% en 2012) et leur taux d'épargne progresse pour la première fois depuis 2010.
L'année 2014 est marquée par la stabilité des achats d'automobiles, après deux années de forte baisse, et par le retour à la croissance des dépenses liées aux loisirs et à la culture. De plus, les biens technologiques ont toujours la faveur des ménages. En revanche, la consommation en services de télécommunications et en produits alimentaires ralentit un peu. Les dépenses liées au logement se replient du fait des dépenses de chauffage, qui baissent nettement en 2014, atténuées par une météo particulièrement douce.

Sommaire

  • En 2014, la dépense de consommation des ménages se redresse doucement
  • La consommation en automobile se stabilise
  • Repli des dépenses liées au logement
  • Les biens technologiques soutiennent la consommation
  • Les dépenses de culture et loisirs à nouveau orientées à la hausse
  • La consommation en assurances décélère
  • La consommation alimentaire ralentit légèrement

Encadré : Origines des écarts entre le déflateur de la dépense de consommation et l'indice des prix à la consommation