Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La consommation redevient un plaisir. Credoc. Février 2016.

La consommation redevient un plaisir. Credoc. Février 2016.

Publié le 20/02/2016

Consommation & Modes de Vie n°280, février 2016.

par Thierry Mathé et Pascale Hébel.

Résumé

Les signaux économiques d'une reprise sont présents : baisse des prix, hausse des investissements, croissance du PIB de 1,1% en 2015. En raison d'une inflation nulle et d'une hausse relative des salaires, la reprise du pouvoir d'achat se confirme : +1,7% en 2015 après +1,1% en 2014. La consommation a elle aussi rebondi, de 0,6% en 2014 et de 1,4% en 2015 ; début 2016, les intentions d'achat reprennent après le fléchissement lié aux attentats de novembre 2015. L'enquête du CRÉDOC «Tendances de la consommation» ainsi que des entretiens avec des consommateurs permettent de savoir comment les Français ressentent cette reprise et quelles représentations ils se font de la consommation. Les consommateurs sont conscients que la sortie de crise est progressive et encore incertaine. Toutefois, moins contraints financièrement, ils sont plus optimistes sur leur niveau de vie et sur leur situation financière ; ils retrouvent le plaisir de consommer et achètent plus souvent sur un coup de tête. Les secteurs profitant de la reprise sont surtout les appareils liés à la communication comme les téléphones mais aussi l'habillement, l'électroménager et le vélo. Si leur pouvoir d'achat continuait d'augmenter, les consommateurs épargneraient moins et dépenseraient plus pour l'habillement, la santé et les soins de beauté. Les plus jeunes valorisent aujourd'hui les achats gratuits générés par Internet. Leur image de la consommation est désormais partagée entre le suivi de la mode et des choix plus raisonnés.

Pour aller plus loin :

P. Hébel, T. Mathé, "Représentations de la consommation en période de sortie de crise économique", Cahier de Recherche n°C329, décembre 2015.