Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La différence entre Quantitative Easing et Helicopter Money. Natixis. Avril 2021.

La différence entre Quantitative Easing et Helicopter Money. Natixis. Avril 2021.

Publié le 10/04/2021

Bien comprendre la différence entre Quantitative Easing et Helicopter Money, Flash Économie n° 260, 8 avril 2021.

Résumé

On oppose souvent Quantitative Easing et Helicopter Money de la manière suivante : le Quantitative Easing consisterait à donner de la monnaie aux intermédiaires financiers (qui n'en ont pas besoin) tandis que l'Helicopter Money consisterait à donner de la monnaie aux ménages qui en ont besoin. Il faut en réalité être beaucoup plus précis :

- le Quantitative Easing pur est un achat d'obligations (surtout du secteur public) par la Banque Centrale qui paye en créant de la monnaie ; les vendeurs de ces obligations détiennent donc moins d'obligations et davantage de monnaie ;

- si on associe Quantitative Easing et hausse du déficit public, on parvient au total à un transfert de monnaie par la Banque Centrale vers les bénéficiaires du déficit public (hausse des dépenses publiques, hausse des transferts publics ou baisse des impôts) ;

- il y a donc équivalence entre l'ensemble Quantitative Easing + hausse du déficit public et l'Helicopter Money à deux conditions :

- les bénéficiaires de la hausse du déficit public sont ceux qui sont ciblés par l'Helicopter Money ;

- le Quantitative Easing est irréversible (il n'y a pas de revente des obligations achetées par la Banque Centrale, qui sont renouvelées à l'échéance).