Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La place des femmes parmi les chefs d'entreprise. Insee. Juillet 2015.

La place des femmes parmi les chefs d'entreprise. Insee. Juillet 2015.

Publié le 28/07/2015
"Indépendants et dirigeants salariés d'entreprise: un tiers de femmes", Insee Première n°1563, juillet 2015.

Version html.

Résumé

Fin 2012, en France, 900000 femmes sont indépendantes ou dirigeantes salariées d'entreprise, contre 1800000 hommes (hors agriculture). Ils ont en commun d'être à la tête de leur entreprise, même si cette entreprise n'emploie qu'eux-mêmes dans trois quarts des cas. Les femmes représentent 40% des auto-entrepreneurs et 37% des entrepreneurs individuels "classiques", mais seulement 25% des gérants de SARL et 17% des dirigeants salariés de sociétés hors SARL. Les activités de leurs entreprises sont plus souvent dans les services aux particuliers et la santé. Elles travaillent moins souvent avec une autre personne : c'est le cas d'un cinquième des femmes (190000) contre un tiers des hommes (580000). En moyenne, les indépendantes et dirigeantes salariées d'entreprise gagnent 31% de moins que leurs homologues masculins. Ces écarts de revenus en défaveur des femmes sont prononcés dans le secteur de la santé, et parmi les gérants de SARL et les dirigeants d'entreprise salariés, en particulier dans les entreprises de 50 personnes ou plus. Ils s'expliquent en partie par des écarts de temps de travail. Une femme dirigeante sur dix gagne plus de 6050 euros par mois contre 8450 euros pour un homme sur dix.

Sommaire

  • 900000 femmes à la tête d'une entreprise en France
  • 40% de femmes parmi les auto-entrepreneurs
  • Des femmes plus souvent dans les services aux particuliers et la santé
  • Seulement 15% des chefs d'entreprise de 20 personnes ou plus sont des femmes
  • Davantage de femmes parmi les jeunes
  • Les indépendantes et dirigeantes salariées d'entreprise gagnent 31% de moins que leurs homologues masculins
  • Des écarts de revenu plus prononcés pour les gérants de SARL et les dirigeants d'entreprise salariés
  • La santé, secteur rémunérateur mais aussi très inégalitaire
  • Des écarts plus marqués pour les entreprises de 50 personnes ou plus
  • Une femme indépendante ou dirigeante salariée d'entreprise sur dix gagne plus de 6000 euros par mois