Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La population active française à l'horizon 2070. Insee. Mai 2017.

La population active française à l'horizon 2070. Insee. Mai 2017.

Publié le 11/05/2017

Selon les nouvelles projections réalisées par l'Insee, la population active française devrait continuer d'augmenter et de vieillir durant les 50 prochaines années, pour atteindre environ 32 millions en 2070, plus ou moins 2 millions selon le scénario démographique retenu. Mais la hausse du nombre d'actifs serait beaucoup moins soutenue que lors des dernières décennies (+ 2,5 millions en 55 ans, contre + 4 millions les 25 dernières années). Avec le vieillissement de la population, le taux d'activité global baisserait, mais celui des personnes en âge de travailler s'élèverait un peu, notamment pour les femmes et les 55-65 ans en raison de la réforme des retraites. Le rapport entre actifs et inactifs de 60 ans et plus diminuerait passant de 1,9 en 2015 à un taux compris entre 1,3 et 1,5 en 2070. Pour ces projections, l'Insee a fait l'hypothèse d'absence de changement dans la législation des retraites.

"Projections à l'horizon 2070. Une hausse moins soutenue du nombre d'actifs", Insee Première, n°1646, 9 mai 2017.

Version imprimable en pdf.

Résumé

Selon le scénario central des nouvelles projections de l'Insee, la population active continuerait d'augmenter jusqu'en 2070 mais de manière nettement moins soutenue que durant les dernières décennies. Le nombre d'actifs atteindrait 31,1 millions en 2040 puis 32,1 millions en 2070, en hausse de 2,5 millions par rapport à 2015.

Ces projections de population active s'appuient sur les nouvelles projections démographiques de l'Insee et sur des estimations tendancielles de taux d'activité, qui prennent en compte l'impact des réformes des retraites votées jusqu'en 2014 sur l'activité des plus de 55 ans.

Le ralentissement attendu de la population active tendancielle est lié au vieillissement de la population : la forte hausse du nombre de personnes de 70 ans ou plus contribue à la baisse du taux d'activité des 15 ans ou plus, alors que le taux d'activité des personnes de 15 à 64 ans s'accroîtrait.

Du fait de la croissance de la population âgée, il n'y aurait plus que 1,4 actif pour un inactif de 60 ans ou plus en 2070, contre 1,9 en 2015. Les variantes envisagées sur le solde migratoire ou la fécondité n'ont qu'un faible impact sur le rapport entre actifs et inactifs de 60 ans ou plus : ce ratio resterait compris entre 1,3 et 1,5 à l'horizon 2070, quel que soit le scénario. Ces variantes, comme le scénario central, sont construites sous l'hypothèse que la législation des retraites reste inchangée d'ici 2070.

Sommaire

  • 32,1 millions d'actifs en 2070
  • La population continue d'augmenter et de vieillir
  • Les réformes des retraites influent sur les taux d'activité des 55 ans ou plus
  • Baisse du taux d'activité global, mais hausse de celui des personnes de 15 à 64 ans
  • Par rapport au scénario central, deux millions d'actifs en plus ou en moins en 2070 selon le scénario démographique

Encadré : Méthode retenue pour établir le scénario central des projections de population active

Population active : scénario central et variantes démographiques

graphique projection de la population active française