Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La robotisation: quels effets? Natixis. Mai 2015.

La robotisation: quels effets? Natixis. Mai 2015.

Publié le 28/05/2015
Flash économie n°389, 19/05/2015.

par Patrick Artus.

Résumé

Les robots prendront une place de plus en plus grande dans les processus de production. On se demande souvent ce que seront les effets de la robotisation : hausse de la productivité et des salaires ou au contraire destruction d'emplois qualifiés ? De ce fait augmentation ou ralentissement de la croissance de long terme ? Mécanisme schumpétérien (les emplois non qualifiés sont remplacés par des robots et le niveau de qualification des emplois augmente) ou mécanisme anti-schumpétérien (les emplois qualifiés sont remplacés par des robots et les nouveaux emplois sont créés dans des services peu qualifiés) ?
Pour essayer de répondre à ces questions, nous regardons l'effet sur la productivité, l'emploi, les salaires, la capacité à exporter de l'industrie manufacturière de la plus ou moins grande robotisation de l'industrie dans les pays de l'OCDE.
Nous voyons que les données sont cohérentes avec deux idées :
• les robots sont complémentaires à l'emploi qualifié, ce qui est une bonne nouvelle;
• les robots accroissent la compétitivité (plutôt la compétitivité non-coût, par l'intermédiaire par exemple de la qualité des produits).