Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / L'arrêt des achats nets d'actifs par la BCE ne met pas fin au quantitative easing. Banque de France. Décembre 2018.

L'arrêt des achats nets d'actifs par la BCE ne met pas fin au quantitative easing. Banque de France. Décembre 2018.

Publié le 19/12/2018

Bloc-notes Éco, billet du 19 décembre 2018 (blog de la Banque de France).

par Jean Dalbard,  Hervé Le Bihan et Raphaël Vives.

Résumé

Le Conseil des gouverneurs de la BCE a confirmé lors de sa réunion du 13 décembre 2018 l'arrêt, à la fin de l'année, des achats nets d'actifs, débutés à la fin 2014. L'assouplissement quantitatif se poursuit cependant : il dépend principalement non des flux d'achats mais du stock d'actifs détenu par l'Eurosystème. Ce dernier restera inchangé tant que se poursuivra le réinvestissement des tombées de titres arrivant à maturité.

Sommaire

  • Une décision fondée sur les progrès de l'inflation, et anticipée par les marchés
  • Les flux de réinvestissement maintiendront le stock d'actifs détenu à un niveau constant 
  • Le stock d'actifs détenu continuera d'exercer une pression à la baisse sur les taux d'intérêt

 

Graphique Achats d'actifs de l'Eurosystème et réinvestissements depuis mars 2015

Source : Bloc-notes Éco, Banque de France, 19 décembre 2018