Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Le Grand débat national et la démocratie. Cevipof. Mars 2019.

Le Grand débat national et la démocratie. Cevipof. Mars 2019.

Publié le 02/04/2019

Cette étude s'appuie sur les données collectées par l'observatoire des débats en janvier et février 2019. L'observatoire des débats est une initiative de recherche participative indépendante du dispositif du «Grand débat national» menée par l'Institut de la concertation et de la participation citoyenne (ICPC), le Groupement d'intérêt scientifique Démocratie et Participation et le CEVIPOF. Elle vise à collecter des données sur les réunions ou plateformes numériques, déclarées ou non, du «Grand débat national» et du «Vrai Débat».

Les analyses du CEVIPOF sur les contributions au Grand débat national :

"Le Grand débat national et la démocratie : première synthèse", L'observatoire des débats, Note de synthèse n°1, mars 2019.

par Luc Rouban.

Résumé

L'analyse des contributions faites sur le site du grand débat national et portant sur la question de la démocratie permet de mettre au jour trois grandes demandes politiques. La première tient à dépasser le cadre des pratiques politiques de la Vᵉ République pour développer davantage la démocratie participative. Cette demande ne débouche cependant pas sur une remise en cause radicale de la démocratie représentative au profit d'une démocratie directe. En ce sens, le grand débat national se sépare des revendications émises par le mouvement des «gilets jaunes». La seconde est une demande de pédagogie et de lisibilité de l'action publique pouvant passer par des échanges sur internet ou un renforcement de la décentralisation. La troisième est celle d'une politique restrictive en matière d'immigration et d'un renforcement des liens citoyens au niveau national.

Méthodologie : L'enquête a été réalisée sur la base d'un échantillon aléatoire de 600 contributions parmi les 46 340 contributions portant sur la question de la démocratie sur le site du grand débat et enregistrées à la date du 21 février 2019. La marge d'erreur est de 4% pour un niveau de confiance de 95%.

A noter : Dans la mesure où la population des contributeurs n'est pas connue dans ses caractéristiques sociodémographiques et ne correspond sans doute pas à la population moyenne des 47 millions d'électeurs inscrits, la représentativité de l'échantillon n'a de valeur que rapportée à l'univers des contributions [Voir en complément l'article publié dans Libération : "Un public éloigné des traits sociologiques des Gilets jaunes. Entretien avec Martial Foucault", 14/03/2019 ].

Sur cette base, l'enquête permet de dégager une première synthèse autour de quatre grands thèmes :

- La critique de la vie politique (une contestation limitée de la démocratie représentative, la remise en cause du personnel politique)
- L'amélioration de la représentation
- La République et l'engagement citoyen (les valeurs de la République, l'engagement citoyen)
- Les discriminations et l'immigration

Graphique En qui faire confiance pour se faire représenter (enquête Luc Rouban 2019)

Graphique Comment améliorer la participation (enquête Luc Rouban 2019)

Pour aller plus loin :

L'ensemble des travaux et synthèses du CEVIPOF tirés de l'enquête L'observatoire des débats.

La démocratie participative : entretien avec Loïc Blondiaux, SES-ENS [en ligne], janvier 2018.