Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Le "made in France" dans la consommation des ménages. Insee. Juin 2019.

Le "made in France" dans la consommation des ménages. Insee. Juin 2019.

Publié le 10/06/2019

Cette étude sur l'origine géographique et le contenu en importations des biens et services consommés en France s'appuie sur une définition statistique (et non juridique) du «made in France» : «Pour chaque produit consommé, le contenu en valeur ajoutée domestique est estimé. Si une chemise est produite en France et composée à 50% de valeur ajoutée française, elle est considérée comme 100% «made in France» du point de vue juridique. Du point de vue statistique adopté ici, si le reste de la valeur ajoutée provient des tissus indonésiens, alors [on] considère que 50% de la chemise est «made in France» et que les autres 50% sont des contenus importés.»

Le «made in France» : 81% de la consommation totale des ménages, mais 36% seulement de celle des biens manufacturés, Insee Première n°1756, 5 juin 2019.

Version imprimable.

par Alexandre Bourgeois et Antonin Briand (Insee).

Résumé

En 2015, le «made in France» représente 81% de la consommation des ménages, mais seulement 36% de celle des biens manufacturés. La consommation des ménages est davantage «made in France» que l'investissement et les exportations. La consommation en «made in France» est plus élevée chez les personnes âgées et les cadres. Le contenu en importation des produits consommés en France provient principalement d'Allemagne (13,0%), des États-Unis (8,0%), de Chine (7,7%), du Royaume-Uni (6,7%), d'Espagne (6,5%), d'Italie (6,2%) et de Belgique (5,4%). Le «made in» français s'est replié de près de deux points entre 2005 et 2015, restant toutefois proche de celui de ses voisins européens.

Sommaire

  • Le «made in France» représente 81% de la consommation des ménages
  • La consommation des ménages est plus «made in France» que l'investissement et les exportations
  • La consommation en «made in France» est plus élevée chez les personnes âgées et les cadres
  • Le contenu importé des produits consommés en France provient principalement d'Allemagne
  • Le «made in» français est proche du «made in» de ses grands voisins européens
  • Encadré : Les périmètres du «made in France» : d'une définition juridique à une définition statistique

Graphique Comparaison des "made in" de la France et de ses principaux voisins européens en 2015

Graphiqye Comparaison internationale des "made in" en 2015 (pays de l'OCDE)

Source : Insee Première n°1756, juin 2019, chiffres détaillés.