Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Le Quantitative easing de la BCE. Janvier 2015.

Le Quantitative easing de la BCE. Janvier 2015.

Publié le 27/01/2015
La BCE a annoncé le 22 janvier un programme d'achats sans précèdent de titres privés et publics. Après avoir abaissé ses taux directeurs à près de 0%, la BCE s'engage donc dans une politique d'assouplissement quantitatif ("Quantitative Easing" ou QE). Elle pourrait acheter près de 1140Mds de titres jusqu'en septembre 2016 (60 milliards d'euros par mois), dont une part non négligeable de titres souverains, contribuant ainsi à monétiser une partie des dettes publiques des pays de la zone euro. L'essentiel des rachats seront effectués par les banques centrales nationales des 19 pays de la zone euro. La mutualisation du risque concernera seulement 20% du total des rachats. Cette politique monétaire vise à faciliter la reprise du crédit par une baisse des taux d'intérêt à long terme, et, au-delà, à redresser l'inflation à moyen terme. Il s'agit bien entendu d'éviter que la zone euro ne tombe dans une situation de déflation et de favoriser la sortie de la stagnation de la zone euro.
Plusieurs publications ont présenté et commenté cette mise en œuvre du QE par la BCE en janvier :






Pour une présentation synthétique, on pourra lire également :

"Tout savoir (ou presque) sur l'assouplissement quantitatif de la BCE", La Tribune, 21/01/2015.

"QE, déflation...10 questions pour comprendre les annonces de la BCE", Les Echos, 22/01/2015.