Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Le travail dissimulé en France. Insee. Octobre 2021.

Le travail dissimulé en France. Insee. Octobre 2021.

Publié le 15/10/2021

Économie et Statistique n° 526-527, 7 octobre 2021.

par Laila AitBihiOuali et Olivier Bargain.

Résumé

Cette étude exploite une enquête originale sur le travail dissimulé [1] en France (Enquête pilote auprès des ménages sur la fraude), afin de quantifier ce phénomène et propose une comparaison internationale avec l'Eurobaromètre. Les caractéristiques sociodémographiques expliquent peu la variance du travail dissimulé tandis que les facteurs subjectifs sont fortement associés au recours au travail dissimulé. Ceci suggère l'influence sous-jacente des motivations intrinsèque, extrinsèque et des effets de pairs. Des résultats semblables à partir de l'Eurobaromètre permettent une validation croisée des deux enquêtes. Nous obtenons aussi des corrélats du travail dissimulé similaires en France et dans des pays où le travail dissimulé est aussi un revenu d'appoint (Danemark, Allemagne). Ces résultats suggèrent que les préférences et comportements individuels sont homogènes au niveau européen.

[1] Le champ du travail dissimulé retenu dans cette étude correspond aux activités légales mais non déclarées aux services sociaux, fiscaux et du travail.

Sommaire

  • Le travail dissimulé dans la littérature
  • Données et quantification du travail dissimulé
  • Analyse du travail dissimulé en France
  • Comparaisons au niveau européen

Cliquez sur les images pour agrandir les figures.

Graphique : Motifs déclarés du travail dissimulé

Graphique : Quantification du travail dissimulé en Europe

Source : Économie et Statistique n° 526-527, octobre 2021.