Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / L'effet électoral du déclassement social. Cevipof. Juillet 2016.

L'effet électoral du déclassement social. Cevipof. Juillet 2016.

Publié le 23/07/2016

L'enquête électorale : comprendre 2017, Note #24, vague 5, juillet 2016.

par Luc Rouban.

Résumé

Le déclassement social des électeurs peut être étudié sur la base d'une comparaison objective de leur situation socioprofessionnelle avec celle de leurs parents comme sur la base d'une question permettant de connaître la comparaison subjective qu'ils font entre leur situation et celle de leurs parents. Il existe un décalage entre ces deux évaluations. Alors que le classement objectif n'a pas d'influence sur le vote, le décalage subjectif est en revanche un prédicteur assez fiable du vote Front national (FN) ou de l'abstention.