Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les comptes des administrations publiques en 2017. Insee. Mai 2018.

Les comptes des administrations publiques en 2017. Insee. Mai 2018.

Publié le 30/05/2018
Le déficit public passe sous le seuil de 3 % du PIB

Insee Première n°1698, 30 mai 2018.

Version imprimable.

Résumé

En 2017, le déficit public au sens de Maastricht s'établit à 59,5 milliards d'euros, soit 2,6% du produit intérieur brut (PIB). Dans un contexte conjoncturel favorable, les recettes s'accroissent de 4,0%, rythme inédit depuis 2011. Les dépenses accélèrent aussi, mais de façon moins marquée (2,5%). La part des dépenses dans le PIB baisse en revanche comme l'an dernier de 0,2 point. Le déficit de l'État se réduit. Le solde des administrations de sécurité sociale devient excédentaire pour la première fois depuis 2008. Seul le solde des administrations publiques locales se dégrade, tout en restant positif. Le taux de prélèvements obligatoires progresse de 0,7 point de PIB. Le poids de la dette publique dans le PIB s'accroît de 0,2 point et atteint 96,8%.

Sommaire

  • En 2017, le déficit public est inférieur à 3% du PIB
  • Le taux de prélèvements obligatoires progresse de 0,7 point de PIB en 2017
  • Le déficit des administrations publiques centrales se réduit
  • L'excédent des finances publiques locales se réduit, sous l'effet d'une reprise de l'investissement
  • Les comptes sociaux sont globalement en excédent pour la première fois depuis 2008
  • La dette publique au sens de Maastricht augmente de 0,2 point à 96,8% du PIB

Encadré : Invalidation de la taxe à 3% sur les dividendes par le Conseil constitutionnel

 

Dépenses et recettes publiques entre 1993 et 2017

Source : Insee Première n°1698, mai 2018