Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les comptes des administrations publiques en 2018. Insee. Mai 2019.

Les comptes des administrations publiques en 2018. Insee. Mai 2019.

Publié le 30/05/2019
Le déficit public poursuit sa baisse et s'établit à 2,5% du PIB

Insee Première n°1753, 29 mai 2019.

Version imprimable.

Résumé

En 2018, le déficit public au sens de Maastricht s'établit à 59,5 milliards d'euros, soit 2,5% du produit intérieur brut (PIB). Il diminue de 0,3 point de PIB par rapport à 2017. Les recettes décélèrent (+2,3% en euros courants, après +3,8% en 2017), mais restent plus dynamiques que les dépenses (+1,9%). Pour la quatrième année consécutive, la part des dépenses dans le PIB baisse (–0,4 point). Le déficit de l'État se dégrade. En revanche, les excédents des administrations de sécurité sociale et des administrations publiques locales s'accentuent. Le taux de prélèvements obligatoires diminue de 0,2 point de PIB, à 45,0%. Le poids de la dette publique dans le PIB est stable à 98,4%.

Sommaire

  • En 2018, le déficit public se situe sous le seuil de 3% du PIB pour la deuxième année consécutive
  • Le taux de prélèvements obligatoires diminue de 0,2 point de PIB en 2018
  • Le déficit des administrations publiques centrales se dégrade
  • L'excédent des finances publiques locales progresse, malgré un investissement dynamique
  • Les comptes sociaux accroissent leur excédent en 2018
  • La dette publique au sens de Maastricht est stable, à 98,4% du PIB
  • Encadré : Création du Fonds pour l'innovation et l'industrie au sein de l'EPIC Bpifrance

 

Dépenses et recettes publiques entre 1993 et 2018 (en % du PIB) 

Source : Insee Première n°1753, mai 2019.