Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les contrats courts dans l'aide à domicile, entre tensions et bricolages quotidiens. Céreq. Mai 2021.

Les contrats courts dans l'aide à domicile, entre tensions et bricolages quotidiens. Céreq. Mai 2021.

Publié le 08/05/2021

Une étude qui peut être mobilisée dans le chapitre « Quelles mutations du travail et de l'emploi ? » en classe de terminale.

Céreq Bref n° 407, 4 mai 2021.

par Saccomanno Benjamin.

Résumé

En constante augmentation depuis 20 ans, les contrats de moins d'un mois représentent aujourd'hui une part majoritaire des embauches en CDD. Une enquête menée auprès des recruteurs de l'aide à domicile éclaire les raisons qui motivent leur fréquent recours à ces contrats. S'ils leur permettent de jongler au jour le jour avec les variations de l'activité, les contrats courts maintiennent à long terme l'instabilité et les tensions qui pèsent sur les salariés comme sur les organisations.

Sommaire

  • Un modèle économique au croisement d'incertitudes
  • Des conditions de travail qui génèrent un turn-over élevé
  • Recruter sur contrats courts : une activité très chronophage
  • Gérer les équipes : un bricolage quotidien

Différentes catégories d'aides à domicile

Catégorie A : Agent à domicile. Elles aident à l'accompagnement des activités domestiques simples auprès de personnes autonomes : l'entretien courant du logement, des courses… Ce sont les personnels les moins qualifiés, souvent les moins diplômés, au salaire le plus bas du secteur.

Catégorie B : Employée à domicile. En plus des tâches relevant de la catégorie A, elles sont parfois amenées à aider des personnes rencontrant des difficultés passagères. Une formation est nécessaire pour accéder à ce poste : BEP carrière sanitaire et sociale, CAP petite enfance… ou encore être en cours de formation sur le diplôme d'AVS.

Catégorie C : Auxiliaire de vie sociale. Mêmes tâches que les catégories A et B, auxquelles s'ajoutent un accompagnement social et un soutien auprès des publics fragiles ou dans l'incapacité de faire seuls les actes et activités de la vie courante. Un diplôme d'État d'AVS, DEAES, CAFAD ou un BEP carrière sanitaire et sociale mention aide à domicile est nécessaire pour effectuer les missions.

Source : Céreq.

Cliquez sur l'image pour agrandir le graphique.

Graphique : Les contrats courts : évolution dans l'aide à domicile sur 20 ans

Source : Céreq Bref n° 407, mai 2021.

Pour aller plus loin :

Christelle Avril, Les aides à domicile. Un autre monde populaire, La Dispute, coll. Corps santé société, 2014. Recensions dans les revues Population, Travail et emploi, et Sociologie du travail.

CDD, CDI : comment évoluent les embauches et les ruptures depuis 25 ans ? Dares. Juin 2018.

Les salariés en contrats courts : chômeurs optimisateurs ou travailleurs avant tout ? CEET. Mai 2021.