Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les effets environnementaux de la libéralisation des échanges en Chine. CEPII. Juillet 2015.

Les effets environnementaux de la libéralisation des échanges en Chine. CEPII. Juillet 2015.

Publié le 10/07/2015
"La libéralisation commerciale des activités d'assemblage a atténué la pollution locale en Chine", Blog du CEPII, billet du 9 juillet 2015.

par Sandra Poncet, José de Sousa , Laura Hering.

Résumé

Ecologistes et défendeurs du libre-échange s'affrontent régulièrement sur les conséquences environnementales de la libéralisation commerciale. L'exemple chinois constitue un cas d'école : son insertion dans le commerce international s'est accompagnée d'une exacerbation des problèmes de pollution.
Une étude réalisée par le CEPII montre que les répercussions environnementales diffèrent selon le type d'activité : l'implantation d'activités d'assemblage en Chine, en particulier lorsqu'elles sont réalisées par des entreprises étrangères, est plus favorable à la baisse des émissions locales de dioxyde de souffre (SO2) que les activités de commerce ordinaire. L'ouverture commerciale de la Chine ayant favorisé les activités d'assemblage, celle-ci a atténué l'intensité de la pollution locale dans les années récentes.

Pour aller plus loin :

José De Sousa, Laura Hering, Sandra Poncet, "Has trade openness reduced pollution un China ?", CEPII, working paper, n°2015-11, juillet 2015.