Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les étudiants peuvent-ils objectivement évaluer la qualité d'un enseignement? OFCE. Février 2015.

Les étudiants peuvent-ils objectivement évaluer la qualité d'un enseignement? OFCE. Février 2015.

Publié le 21/02/2015
Blog de l'OFCE, Billet du 19 février 2015.

par Anne Boring.

Résumé

Les universités anglo-saxonnes s'appuient largement sur les évaluations des enseignements par les étudiants pour mesurer la qualité d'un enseignement. Elles font l'hypothèse que les étudiants seraient les mieux placés pour juger de la qualité d'un enseignement dans la mesure où ils observent les enseignants à longueur de cours. En France, la pratique des évaluations des enseignements est encore peu répandue, mais de nombreux établissements d'enseignement supérieur envisagent de la mettre en place.
Pour que cet outil de pilotage serve à améliorer la pédagogie ou la gestion des équipes, les universités doivent s'assurer que l'évaluation par les étudiants soit une mesure objective de la qualité d'un enseignement. Pour cela, trois conditions doivent être vérifiées:
1) que les étudiants sachent mesurer la qualité d'un enseignement, c'est-à-dire qu'ils soient en mesure d'établir les critères qui définissent la qualité d'un enseignement et de juger l'enseignant selon ces critères;
2) que les étudiants ne soient pas biaisés dans leurs jugements et appréciations;
3) que les enseignants ne puissent pas adopter de comportements stratégiques pour obtenir de bonnes évaluations; autrement dit que l'objectif d'obtenir de bonnes évaluations pour un enseignant n'induise pas de comportement pouvant porter préjudice à la qualité de l'enseignement.
Les études réalisées sur ce sujet montrent que les évaluations par les étudiants ne semblent pas satisfaire les trois conditions de mesure objective de la qualité d'un enseignement.