Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les figures du citoyen critique. Cevipof. Juillet 2017.

Les figures du citoyen critique. Cevipof. Juillet 2017.

Publié le 01/08/2017

Cette étude de L'enquête électorale française pour le CEVIPOF, intéressante pour la spécialité "Sciences sociales et politiques", présente la citoyenneté critique comme l'expression d'une forme positive d'engagement politique. Elle souligne la pluralité de la figure du citoyen critique : les citoyens critiques se distinguent à la fois par leurs caractéristiques sociodémographiques et politiques, le type de critique formulé envers la démocratie et les changements souhaités, ainsi que le répertoire d'actions privilégié.

Note#45, ENEF, vague 9, juillet 2017.

par Janie Pélabay (chargée de recherche FNSP) et Réjane Sénac (chargée de recherche CNRS).

Résumé

La citoyenneté critique ne peut se limiter à la vision monolithique et négative d'un abstentionnisme manifestant une forte défiance ou à la volonté de rester en marge du jeu politique. Les citoyens critiques, regroupant ici celles et ceux qui ne sont pas satisfaits du fonctionnement de la démocratie en France, sont très largement majoritaires (90,8% des personnes interrogées). C'est la complexité de leur rapport à la démocratie et à la citoyenneté qui s'exprime dans le contenu et la portée de leurs critiques ainsi que dans les types d'action jugées légitimes pour y répondre. Trois figures de citoyens critiques se détachent : les «réformateurs» visant une amélioration du système (48,3%), les «transformateurs» considérant que pour établir une «vraie démocratie», il faut un «changement radical» (34,6%), et les «outsiders» pour qui le dysfonctionnement de la démocratie exige de changer de système politique (7,8%). Ces trois figures se distinguent assez clairement par leurs caractéristiques sociodémographiques et politiques, ainsi que par leurs dispositions à s'engager.

Méthodologie : Les résultats analysés ici sont fondés sur les réponses au module «La démocratie et la citoyenneté» intégré à la vague 9 de l'Enquête électorale française pour l'élection présidentielle 2017. Cette vague a été réalisée entre le 2 et le 7 décembre 2016 auprès de 18 013 personnes inscrites sur les listes électorales et constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sommaire

I - Qui sont les citoyens critiques ?

II - Jusqu'où et sur quoi les citoyens critiques font-ils porter leurs critiques ?

III - Quelles actions les citoyens critiques sont-ils prêts à assumer ?