Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les hautes rémunérations dans la fonction publique. Insee. Février 2019.

Les hautes rémunérations dans la fonction publique. Insee. Février 2019.

Publié le 26/02/2019
En 2016, 1% des agents, fonctionnaires ou non, gagnent plus de 6410 euros nets par mois

Insee Première n°1738, 21 février 2019.

Version imprimable.

par Julie Goussen (Insee) et Fanny Godet (DGAFP)

Résumé

En 2016, les 1% des salariés de la fonction publique les mieux rémunérés gagnent plus de 6 410 euros nets par mois en équivalent temps plein. Ces 48 500 agents, fonctionnaires ou non, perçoivent en moyenne 7 850 euros mensuels, soit 4 fois le salaire médian dans la fonction publique. Plus de la moitié d'entre eux travaillent dans les hôpitaux. Les autres se concentrent dans la fonction publique d'État, principalement au sein des administrations centrales. La fonction publique territoriale n'est quasiment pas représentée parmi les plus hautes rémunérations. Les plus hauts salaires dans le privé sont plus élevés que dans le public (le dernier centile excède de 30% celui de la fonction publique) et l'éventail des revenus d'activité y est plus étendu.

Sommaire

  • Dans la fonction publique, les 1% des agents les mieux rémunérés perçoivent un salaire net mensuel moyen de 7 850 euros
  • Les postes à très hautes rémunérations sont occupés plus fréquemment par les hommes et les plus de 55 ans
  • Plus de la moitié des postes les plus rémunérateurs sont situés dans les hôpitaux
  • Des revenus d'activité moins dispersés que dans le privé

Encadrés :

  • Les agents de la FPE en poste à l'étranger
  • Éléments de comparaison internationale

 

Graphique Distribution des salaires nets mensuels dans la fonction publique par versant en EQTP mensualisé en 2016

Source : Insee Première n°1738, février 2019.