Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les inégalités croissantes du modèle américain. Banque de France. Décembre 2017.

Les inégalités croissantes du modèle américain. Banque de France. Décembre 2017.

Publié le 09/12/2017

La question des inégalités économiques aux États-Unis a trouvé une nouvelle actualité avec l'élection de Donald Trump à la présidence du pays. En progression depuis plusieurs décennies maintenant, ces inégalités pourraient, à terme, menacer le modèle économique américain.

« Parce qu'elle a réussi à préserver ses avantages et à les transmettre à la génération suivante, cette classe moyenne supérieure accapare aujourd'hui le "rêve américain", réduit drastiquement la mobilité sociale et le dynamisme économique, transformant in fine la société américaine en une société de classes, sur le modèle britannique. » (François Haas)

Bulletin de la Banque de France, n°214, novembre-décembre 2017, p.45-55.

par François Haas, représentant senior de la Banque de France pour les Amériques.

Résumé

Le sujet des inégalités économiques est aujourd'hui devenu un thème central de la réflexion académique comme pour de nombreux décideurs politiques. Aux États-Unis, si la recherche d'explications à l'élection de Donald Trump est l'une des motivations à l'arrière-plan de l'intérêt renouvelé pour ce sujet, elle ne l'épuise pas : avant même cette élection, les travaux de Thomas Piketty sur la croissance des inégalités avaient déjà suscité un intérêt notoire et alimenté nombre de travaux de recherche. Les réflexions sur la globalisation et l'ouverture commerciale ont également abordé la question des impacts de ces mouvements sur les inégalités économiques. Les États‑Unis étant une société fondée sur la promotion de l'accès de tous aux opportunités, c'est-à-dire sur l'équité et l'égalité des chances plus que sur l'égalité elle‑même, la question de l'équilibre entre inégalités et opportunités (les premières alimentent‑elles les secondes ou au contraire les bloquent-elles ?) se pose de façon récurrente.

Cette question présente une acuité particulière aujourd'hui. Certains dressent un constat sévère : le «rêve américain» serait confisqué par la frange la plus aisée de la population ou par une fraction de la classe moyenne. La société américaine glisserait progressivement vers une société de classes

Sommaire

1. Les effets économiques de la globalisation et leurs conséquences sociales et politiques

La dénonciation de la globalisation nourrit les phénomènes populistes
Les conséquences de la globalisation sur l'emploi américain sont amplifiées par les politiques publiques menées

2. Les interrogations sur le modèle économique et social américain

Un constat parfois contesté d'une croissance des inégalités économiques dans la société américaine
Des inégalités néanmoins bien réelles et croissantes depuis les années 1970

3. Les causes de la croissance des inégalités aux États-Unis : partielles et multiples

 

graphique Évolution du revenu net réel depuis 1979 aux Etats‑Unis

 

Graphique mobilité économique relative des enfants selon le quintile de revenu des parents

Source : Bulletin de la Banque de France n°214, novembre-décembre 2017