Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Les modèles d'intégration en Europe. Fondation R. Schuman. Octobre 2017.

Les modèles d'intégration en Europe. Fondation R. Schuman. Octobre 2017.

Publié le 30/10/2017

Question d'Europe n°449, 30 octobre 2017.

Version pdf imprimable.

par Sabine Choquet, chercheure au Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (UQAM, Montréal) et chercheure associée à l'Institut de sciences sociales des religions contemporaines (Université de Lausanne).

Résumé

Depuis 2010 l'Europe est confrontée à une crise migratoire sans précédent et ses États membres peinent à s'accorder sur l'attitude à adopter. Les partis d'extrême droite sont parvenus ces dernières années à mobiliser de plus en plus d'électeurs en établissant un parallèle entre l'augmentation des flux migratoires, le terrorisme, la montée du fondamentalisme islamisme et l'appartenance à l'Union européenne. Dans ce contexte il semble pertinent d'opérer un tour d'horizon des principaux modèles d'intégration des immigrants en Europe et outre-Atlantique, afin d'examiner si certains se révèlent plus à même de faire face aux défis évoqués.

Sommaire

  • Le "modèle" d'intégration des immigrants est indissociable de la forme de l'État
  • Deux grands "modèles" d'intégration : le modèle "assimilationniste" et le modèle "multiculturaliste"
  • L'effacement progressif des modèles
  • Le Canada, exemple type du modèle du multiculturalisme
  • Le Royaume-Uni : de la promotion de l'égalité des chances au "Reclaiming Britishness"
  • Les Pays-Bas : de la "pilarisation" à l'exigence d'intégration
  • L'Allemagne : d'une politique d'exclusion à l'intégration
  • La Suisse : une nation fondée sur le droit du sang et l'intégration culturelle des immigrants