Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Plus d'épargne chez les plus aisés, plus de dépenses contraintes chez les plus modestes. Insee. Septembre 2020.

Plus d'épargne chez les plus aisés, plus de dépenses contraintes chez les plus modestes. Insee. Septembre 2020.

Publié le 20/09/2020

Insee Première n° 1815, 17 septembre 2020.

par Jérôme Accardo, Sylvain Billot.

Version imprimable.

Résumé

En 2017, le revenu disponible brut (RDB) des ménages s'élève en moyenne à 45 876 euros et leur dépense de consommation à 38 570 euros. Ainsi, leur taux d'épargne est de 15,9 %.

Les disparités sont importantes entre les diverses catégories de ménages. Le RDB moyen par unité de consommation des 20 % de ménages les plus modestes est 4,3 fois inférieur à celui des 20 % les plus aisés. Ce rapport était de 4,8 en 2011. En tenant compte des transferts sociaux en nature dont bénéficient les ménages, les inégalités se réduisent, avec un rapport de 1 à 3 entre le premier et le dernier cinquième de la distribution.

Les taux d'épargne progressent avec le revenu. Les ménages les plus modestes consacrent une part plus importante de leurs dépenses à des consommations « contraintes ».

Sommaire

  • Les transferts limitent fortement les inégalités de revenu disponible entre quintiles de niveau de vie
  • Entre 2011 et 2017, la baisse des revenus financiers réduit les écarts de revenu
  • Consommation et épargne varient en fonction du niveau de vie
  • La composition du revenu varie selon l'âge
  • Des dépenses plus fortement contraintes pour les ménages les plus modestes
  • Prendre en compte le revenu disponible brut ajusté pour mesurer les inégalités

 

Structure du revenu disponible brut des ménages selon les quintiles de RDB/UC en 2017

  en % du revenu disponible brut
  1er quintile 2e quintile 3e quintile 4e quintile 5e quintile Ensemble
Revenus nets d'activité (1) 35 54 60 66 69 62
Salaires nets 34 53 59 64 56 56
Revenus primaires des entrepreneurs indépendants nets 1 1 1 2 14 6
Revenus du patrimoine (2) 8 11 16 19 27 19
Revenus financiers 1 1 2 3 11 6
Revenus du logement 7 10 14 16 16 14
Transferts nets (3) 57 35 24 16 4 19
Prestations 63 42 35 31 28 35
Impôts -3 -6 -9 -15 -27 -16
Autres transferts -3 -2 -1 -1 3 0
Revenu disponible brut (1)+(2)+(3) 100 100 100 100 100 100
Lecture : en 2017, les revenus nets d'activité des ménages du 4e quintile de RDB par unité de consommation (UC) représentent 66 % de leur RDB.
Champ : France, ménages ordinaires.
Sources : Insee, comptes nationaux, base 2014 ; Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2017.

Source : Insee Première n° 1815, septembre 2020.

Graphique : Taux d'épargne des ménages selon le quintile de RDB/UC entre 2011 et 2017

Tableau : Composition de la dépense de consommation (hors loyers imputés) des ménages ordinaires en 2017

Source : Insee Première n° 1815, septembre 2020.