Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Politique économique et économie politique dans l'UE après la crise. OFCE. Août 2018.

Politique économique et économie politique dans l'UE après la crise. OFCE. Août 2018.

Publié le 30/08/2018

Blog de l'OFCE, 27 août 2018.

par Catherine Mathieu et Henri Sterdyniak.

Résumé

Cette note de l'OFCE fournit un résumé des travaux présentés et discutés lors du 15e colloque EUROFRAME qui s'est tenu le 8 juin 2018 à Milan et dont le thème était "Politique économique et économie politique dans l'UE après la crise". EUROFRAME est un réseau d'instituts économiques européens qui regroupe DIW et IFW (Allemagne), WIFO (Autriche), ETLA (Finlande), OFCE (France), ESRI (Irlande), PROMETEIA (Italie), CPB (Pays-Bas), CASE (Pologne) et NIESR (Royaume-Uni). Depuis 2004, EUROFRAME organise chaque année un colloque sur un sujet important pour les économies européennes. Les contributions de chercheurs présentées (25 au total) ont porté les thématiques suivantes :

- Les règles budgétaires
- Les déséquilibres internes de la zone euro (de taux de change, de taux d'intérêt
- La gouvernance de la zone euro
- Le chômage dans les pays européens
- La politique monétaire : considérations structurelles
- La politique monétaire : les politiques non-conventionnelles et la normalisation

Parmi ces contributions, l'article de Catherine Mathieu et Henri Sterdyniak (OFCE), "Euro area macroeconomics, where do we stand ?", présente les projets récents de réforme de la zone euro émanant des institutions européennes et des États-membres. Il fait ensuite un état des lieux du débat économique sur ces questions en exposant les différents points de vue des économistes : ceux qui font confiance aux marchés financiers pour contrôler les politiques économiques nationales, ceux qui veulent renforcer les règles budgétaires, ceux qui veulent les améliorer, ceux qui veulent organiser des transferts entre les pays membres, ceux qui veulent instaurer un budget et un ministre des Finances de la zone euro, ceux qui veulent aller vers une Europe fédérale démocratisée, ceux qui proposent des mesures originales pour réduire les dettes publiques, ceux qui préconisent une meilleure coordination de politiques budgétaires autonomes dans une optique keynésienne.